Madagascar: Recrutement d'enseignants - Halte à la corruption

Le ministre de tutelle promet aussi l'amélioration de la connexion internet dans les universités.

« Halte à la corruption sur tout le processus de recrutement des enseignants chercheurs ! ». Le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Rejo-Fienena Félicitée reste très ferme, lors de l'investiture du nouveau président de l'université de Toliara, le maître de conférences, Razafiharison Andriamanantena, dernièrement. « Dorénavant, tout recrutement doit répondre au grade et aux compétences demandés par les universités », a-t-elle enchaîné.

En outre, une direction de l'audit interne sera mise en place dans chaque université. C'est une exigence du ministère pour assurer la bonne gouvernance des affaires universitaires tout en traquant les éventuels faux relevés de notes et les faux diplômes. Par ailleurs, l'amélioration de la connexion internet est en vue. Une rencontre entre le ministère de tutelle, les présidents des universités et des Centres Nationaux de Recherche (CNR) d'un côté, et l'opérateur Telma de l'autre, a eu lieu hier. L'objectif vise à détecter et résoudre les problèmes de connexion tout en améliorant le débit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.