15 Mai 2019

Angola: Les ordures peuvent paralyser la centrale hydroélectrique de Chicapa

Saurimo — Le barrage hydroélectrique de Chicapa, dans la province de Lunda Sul, pourrait s'arrêter à tout moment s'i les ordures qui obstruent les conduites d'eau, les réservoirs et les turbines ne sont pas retirées, a averti mardi le directeur du projet, Kabaca Nzimba.

Selon le responsable, trois à quatre tonnes de déchets solides sont, en moyenne, retirées chaque jour le long des conduites d'eau et des réservoirs.

En conséquence, une partie des 9,95 millions de mètres cubes d'eau dans le réservoir a été consommée par le sable et les déchets de la rivière Muangueji qui ont endommagé les cours d'eau.

Kabaca Nzinga a déclaré que la solution au problème consistait à arrêter toutes les machines, à ouvrir les vannes et à essayer d'enlever le sable accumulé.

Cependant, le responsable a averti que ce processus pourrait prendre au moins 22 jours.

La centrale hydroélectrique de Chicapa, inaugurée en 2008, a une capacité de produire 16 mégawatts d'électricité, dont 12 pour la société minière de Catoca et les quatre autres pour le centre-ville de Saurimo, chef-lieu de Lunda Sul.

La ville de Saurimo est alimentée à 96% par les centrales thermiques, principales sources d'approvisionnement en énergie.

Angola

La pêche peut équilibrer la balance commerciale à Zaire

Le secteur de la Pêche est l'un des points forts de l'économie de la province du Zaire, où le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.