Soudan: Accord vers une transition dans le pays

Soldats protégeant des manifestants en avril au Soudan.

Au Soudan, le Conseil militaire de transition et des représentants des manifestants ont finalement trouvé un accord sur le transfert du pouvoir.

L'annonce a été faite tôt ce matin: La transition politique se fera sur trois ans afin de préparer le transfert du pouvoir aux civils. Yasser al-Atta, membre du Conseil militaire a précisé qu'il avait été convenu entre les signataires du Conseil militaire et de l'Alliance pour la liberté et le changement que "les six premiers mois seraient dédiés à la signature d'accords de paix destines à mettre fin à la guerre".

Abbas Madani, des Forces démocratiques pour la liberté et le changement, mouvement d'opposition, a confirmé la mise en place d'une commission d'enquête pour trouver les responsables des violences contre les manifestants et tracé les grandes lignes de la nouvelle organisation du pouvoir soudanais:

"Trois structures ont été prévues : un conseil exécutif qui sera mis en place en accord entre le Conseil militaire et nous, un conseil des ministres qui sera élu par notre mouvement et un conseil législatif dont 67% des membres seront issus de nos rangs et 33% seront désignés après consultation du conseil exécutif."

Comme depuis le 6 avril, des manifestants ont continué à protester mardi devant le Ministère de la Défense contre la mainmise de l'armée sur la transition. Des routes et des ponts ont été bloqués par des barricades improvisées. A Khartoum, les forces de l'ordre ont dispersé la foule à coups de gaz lacrymogène.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.