Bénin: Une rentrée parlementaire dans la peur

Photo: Le Pays
Assemblée nationale

La 8ème législature de l'Assemblée nationale, issue des élections législatives du 28 avril, entre en fonction ce jeudi. La crainte de violences a poussé certaines écoles à fermer provisoirement leurs portes.

Pour prévenir d'éventuelles tensions, certaines écoles privées ont décidé de fermer leurs portes mercredi et jeudi.

Selon plusieurs responsables d'établissements privés de Cotonou, la capitale économique, cette décision a été prise pour parer à d'éventuels troubles, comme ce fut le cas début mai.

Si certains parents ont préféré laisser leurs enfants à la maison, ce n'est pourtant pas le cas d'Orden Alladatin, élu député dans la 16ème circonscription de Cotonou pour le compte de l'Union Progressiste, une des deux formations politiques de la mouvance qui a participé aux élections législatives du 28 avril dernier.

Il existe au Bénin un climat de peur face à de possibles violences, à quelques heures de l'installation de la nouvelle Assemblée nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.