Congo-Kinshasa: Pétition pour un 1er Ministre sans tâche - Déjà 6.000 signatures

L'opération de collecte des signatures pour la pétition en faveur d'un Premier ministre sans tâche en RDC, à Kinshasa, en provinces et à l'étranger, initiée par la Société Civile de la RDC(SCRDC), poursuit son bonhomme de chemin. Plus de 6.000 signatures sont déjà récoltées par les membres de cette structure déployés sur terrain. Grâce à des séances explicatives, beaucoup de citoyens adhèrent spontanément à la démarche.

Le lancement officiel de cet exercice démocratique est intervenu, le lundi 6 mai 2019, à la Place Victoire, dans la commune de Kalamu, où l'on a assisté à un engouement sans pareil de la population kinoise. De là, les équipes se sont dirigées vers le quartier Kimbangu, dans la même commune, la place UPN (Ngaliema), Matete, Kintambo-magasin... mais aussi vers Tshangu, à l'Est de la ville. Très bientôt, ils seront dans la commune de la Gombe.

La même opération se poursuit dans l'arrière-pays et à l'étranger, dans les milieux de la diaspora congolaise. L'objectif visé est d'atteindre rapidement le nombre de signatures exigées par la loi, avant le dépôt de la pétition à la Présidence de la République. Selon le Coordonnateur de la Société civile, Christopher Ngoy, lui et ses pairs s'activent pour saisir le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, avant la publication du nom du Chef du Gouvernement, dont le profil devrait répondre aux attentes de la « base ».

Etant la sentinelle de la communauté, la Société civile de la RDC, par le truchement de ladite pétition, veut faire entendre la voix du peuple congolais dans le choix du futur Premier ministre, sous le leadership de Fatshi.

Pour Jean-Bosco Puna, son Secrétaire permanent, le gouvernement ayant le rôle d'assurer le social, le peuple ne veut pas voir ceux qui ont bradé leurs intérêts, revenir aux affaires. Dans ce tableau noir, la population épingle des noms des personnalités citées dans des rapports des Nations unies et d'Ong internationales sur les pillages des ressources naturelles congolaises, de Luzolo Bambi, des Panama papers, de l'Union européenne, etc. Jean-René Ekofo

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.