Congo-Kinshasa: Chasse aux marchés pirates - Gentiny Ngobila appelle à la non-violence !

Le nouveau Gouverneur de la ville de Kinshasa se lance, de manière effective, dans les travaux d'assainissement de la capitale rd-congolaise. Quelques jours après son investiture, en effet, Gentiny Ngobila avait instruit les autorités politico-administratives de la ville ainsi que policières des 24 Communes, à démanteler les marchés pirates installés le long des artères de la Ville de Kinshasa.

Cependant, certains acteurs commis à cette opération se livrent à la violence notamment, en saisissant ou en détruisant les marchandises des citoyens, constate-t-il. Il rappelle donc, à travers un communiqué à l'intention des concernés, que l'opération est gratuite et qu'aucune sorte de violence ne sera tolérée, le principe de concertation ou de dialogue devant primer. Pour cela, Gentiny Ngobila demande à la population qui exploite les espaces publics de se retirer librement afin d'éviter de donner aux intervenants dans l'opération de démantèlement des marchés pirates installés le long des artères de la ville, le prétexte de les violenter ou de les rançonner. Ci-dessous, le communiqué officiel signé par le Gouverneur de la ville de Kinshasa.

COMMUNIQUE OFFICIEL

Le Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa informe les kinoises et kinois qu'une instruction a été donnée tant aux Autorités Politico-Administratives que Policières dans les Communes, de démanteler les marchés pirates installés le long des artères de la Ville de Kinshasa.

Il constate malheureusement que certains acteurs commis à cette opération se livrent à la violence notamment en saisissant ou en détruisant les marchandises des citoyens.

A cet effet, il rappelle à l'intention des concernés que l'opération est gratuite et qu'aucune sorte de violence ne sera tolérée, le principe de concertation ou de dialogue devant primer.

Par ailleurs, il demande à la population qui exploite lesdites emprises publiques de se retirer librement afin d'éviter de donner aux intervenants dans l'opération le prétexte de les violenter ou de les rançonner.

En outre, il informe le public qu'au delà de 15 jours, à dater de la diffusion de ce communiqué, les Services passeront à l'action.

Fait à Kinshasa, le 14 mai 2019

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.