Congo-Kinshasa: Partenariat NOGEC et parti communiste cubain - Constant Mutamba a échangé avec l'Ambassadrice du Cuba

En Politique, dit-on, rien ne suffit de parler mais ce sont les actions qui comptent. Convaincu que la seule thérapie aux différents maux qui rongent la RD. Congo demeure la révolution de son système politique, Me Constant Mutamba a échangé, le mardi 14 mai dernier, avec l'Ambassadrice du Cuba, Eva Yelima Silva Walker.

Cet échange entre les deux hôtes s'est aligné autour des modalités liées au futur périple au Cuba que prévoient cet acteur politique et les militants de la Nouvelle Génération pour l'Emergence du Congo (NOGEC), en vue d'un partenariat avec le Parti Communiste Cubain. Cela, dans le sens de concourir à une réforme du système politique congolais notamment, de la Constitution du pays.

La NOGEC considère que le système politique congolais consacre la démocratie à l'occidentale qui, à ce jour, démontre ses limites au regard de la réalité dans le pays, d'autant qu'il serait facteur de plusieurs conflits actuellement. Voilà pourquoi, ce regroupement politique, estimant qu'une réforme politique est très impérieuse, tient à se rapprocher du Parti communiste puisque ce dernier fait preuve d'exemple, en termes de révolution. Une chose qui, à la vision de ce mouvement de Constant Mutamba, pourrait déboucher à la révision totale de la Constitution, voie de la révolution du système politique, vers une démocratie à la congolaise, c'est-à-dire qui cadre aux us, coutumes et réalités du pays. Déjà, la NOGEC qui se félicite de son "fructueux et historique" entretien avec l'Ambassadrice cubaine, "invite la population congolaise à rester mobilisée autour des valeurs révolutionnaires incarnées ce jour par le Grand Africain et Démocrate Joseph Kabila Kabange".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.