16 Mai 2019

Guinée: Fria - Evasion des détenus après le jet des cailloux sur la prison civile

Des sources locales locales nous apprennent que la ville de Fria a été totalement paralysée ce mercredi 15 mai 2019 par un affrontement entre jeunes de la localité et forces de l'ordre.

Les jeunes en colère contre des exactions des services de sécurité la nuit dernière sur les citoyens y compris les femmes qui manifestaient pour le départ de leur préfet ont érigé des barricades sur sur les différentes de la cité de l'alumine avec des troncs d'arbres, de vieux véhicules.

Toute la journée, les forces de l'ordre tenté de disperser avec du gaz lacrymogène, les manifestants ont répliqué avec des cailloux.

Nos informateurs ont fait savoir que la prison civile de Fria a été attaquée par une foule de manifestants.

Dans un court entretien qu'il a accordé à notre reporter dans la soirée, notre confrère Abdoulaye Diallo Directeur de la Voix de Fria a confirmé l'information.

« C'est effectif, la prison a été caillassée. Les détenus ont profité pour s'évader », a-t-il précisé au bout de la ligne.

Guinée

L 'artiste Kerfala Kanté « l'oiseau de Sankaran » est décédé

L'artiste-chanteur guinéen Kerfala Kanté « l'oiseau de Sankara » est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.