16 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Taekwondo - La coupe du président pour relancer les activités

Le nouveau bureau fédéral a décidé de relancer la machine par l'organisation, les 18 et 19 mai, au gymnase Henri-Elendé de Brazzaville, de la coupe du président.

La compétition réunira plus de deux cents athlètes en deux versions dans les catégories seniors, juniors et cadette, pour relancer les activités à la Fédération congolaise de taekwondo (Fécotae). Elle mettra aux prises les athlètes des Ligues de Pointe-Noire, Niari, Pool, Cuvette et Brazzaville. En l'organisant, la fédération veut obéir au calendrier exigé par l'Union des fédérations de taekwondo d'Afrique. C'est également une occasion pour la Fécotae de présélectionner, au sortir de cette compétition, les athlètes qui devront constituer l'ossature des Diables rouges pour les prochaines échéances.

Outre l'organisation de cette compétition, la Fécotae, qui a enregistré l'arrivée du président de la zone 4, président de la fédération sœur de la République démocratique du Congo, a lancé le stage de formation d'arbitres animé par deux experts de ce pays. « Quinze arbitres ou plus sont invités. C'est l'occasion donnée à tous les arbitres de se recycler. Nous attendons qu'ils se mobilisent pour bénéficier de cette formation qui va leur permettre de se classer au diapason de la règlementation internationale », a commenté Roch Cyr Popossi Mazimba, président de la Fécotae, avant de préciser que l'entrée est gratuite et le démarrage des pesées et enregistrement des athlètes se fera ce vendredi soir.

Congo-Brazzaville

Les proches des victimes de l'affaire Chacona réclament toujours justice

Treize jeunes garçons ont été retrouvés morts dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018 dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.