16 Mai 2019

Cameroun: Challenge des as Aneva Dancesport - Ca swingue !

La 8e édition du tournoi de danse sportive tenue dimanche dernier au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé.

Des clameurs. De la bonne humeur. De la sensualité. Des portés et pirouettes. Du rythme et surtout de la danse à travers la valse viennoise, le paso doble, le rock n roll, la lambada, le tango, la salsa, le cha cha cha, la rumba cubaine. Un ensemble de caractéristique que l'on a retrouvé dimanche au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé, dont le parquet s'est transformé en dancefloor.

C'était à l'occasion de la huitième édition du Challenge des as Aneva Dancesport présidé par Michel Dissake Mbarga, inspecteur général des services au ministère des Sports et de l'Education physique, représentant personnel du Minsep.

Un événement placé sous le haut parrainage du Premier ministre, chef du gouvernement et le patronage de l'Organisation du sport africain travailliste et amateur (Osta). Cette année, la compétition de danse sportive a rassemblé des binômes représentant 44 structures constituées d'administrations, d'entreprises et de collectivités territoriales décentralisées. Au classement final desdites structures, la commune de Touboro représentée par le couple Joseph Baudouin Bindzi et Tatiana Judi-Caelle Kemegne, a terminé en tête avec trois médailles d'or.

La municipalité est suivie par le Port autonome de Douala et le ministère du Tou risme et des loisirs. Au total, 110 médailles et 20 trophées ont été décernés à des danseurs sportifs mais aussi à des personnalités de divers horizons. En guise d'innovation, le public du Palais des sports a eu droit à une exhibition de bottle dance exécutée par des élèves du Collège de la paix.

Cameroun

17 Militaires Tués À Darak - Une Journée De Deuil National Instituée

Un décret du président de la République signé le 17 juillet 2019 déclare le vendredi… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.