Congo-Kinshasa: Lubumbashi - Moïse Katumbi invite la population à se mobiliser pour son accueil

L'ex-gouverneur de la province de Katanga, Moïse Katumbi, confirme son retour à Lubumbashi pour le lundi 20 mai 2019 et appelle à la mobilisation dans la paix pour son accueil. Il a lancé cet appel, mercredi 15 mai, au cours d'une conférence de presse tenue à Bruxelles.

L'opposant congolais a salué la population de la ville de Lubumbashi pour avoir prié pour lui. « J'étais parti par Lubumbashi et je vais retourner d'abord à Lubumbashi. Je viendrai consoler mes frères et sœurs et les remercier parce qu'ils m'ont porté dans leurs prières. Après, je ferai le tour pour remercier la population congolaise et prêcher l'amour et la paix dans notre pays. Je lance le message de la paix, de la cohésion nationale, de l'unité nationale. Le plus important pour nous c'est le pays, c'est le Congo, notre patrimoine », a expliqué Moïse Katumbi.

L'opposant congolais indique qu'il vient en vue de participer à la reconstruction et au développement de la RDC. D'où cet appel qu'il lance à la population qui viendra l'accueillir d'être habillée en blanc, symbole de la paix.

Par ailleurs, Moïse Katumbi invite la population à s'habiller en blanc. « J'invite aussi mes frères et sœurs qui viendront me voir s'ils peuvent aussi être habillés en blanc. Ceux qui n'ont pas la tenue blanche, ils pourront se munir d'un mouchoir blanc, en signe de paix », a-t-il recommandé.

Pour rappel, le coordonnateur de la plateforme d'opposition Lamuka avait, dans une interview accordée à la RFI, annoncé qu'après trois ans d'exil, il allait rentrer par avion à Lubumbashi le 20 mai prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.