16 Mai 2019

Ile Maurice: Dagotière - Un garçonnet de 8 ans abusé sexuellement par ses deux amis

Ils sont âgés de 13 et 15 ans respectivement. Ces deux habitants de Dagotière auraient forcé un garçonnet de huit ans, leur ami, à les suivre dans un champ de cannes avant d'abuser de lui à tour de rôle. Le délit aurait été commis dans la journée de samedi. Les deux mineurs ont été arrêtés hier, mercredi 15 mai, et font face à une accusation provisoire de «causing child to be sexually abused».

Une plainte a été consignée au poste de police de St-Pierre, lundi, par une policière affectée à la Child Development Unit. Il nous revient que cet organisme suit cette affaire de près. Les deux jeunes ont comparu en cour hier et ont recouvré la liberté après avoir fourni une caution. Les deux suspects auraient giflé le jeune garçon et ils auraient filmé la scène.

Dans la déposition, le garçonnet a expliqué qu'il jouait dans sa cour lorsqu'il a été accosté par ses deux amis. Ces derniers l'auraient demandé de les accompagner dans un champ de cannes non loin. Devant son refus, l'un d'eux l'aurait attrapé de force par la main pour l'entraîner dans ce champ de cannes. Les deux adolescents l'auraient ensuite déshabillé avant d'abuser de lui. Ils l'auraient demandé de ne rien raconté, au cas contraire il y aurait eu des représailles.

La victime s'est confiée à sa grand-mère le lendemain avant que cette affaire soit portée à la connaissance de la police lundi. Mardi, le dossier de cette affaire a été emmené au bureau du Directeur des poursuites publiques. Le garçonnet a été transporté à l'hôpital de Flacq en début de soirée de lundi suivant le protocole pour les victimes d'abus sexuel.

Ile Maurice

Bourse - Maurice impuissant face à l'exode des investissements étrangers

Une situation qui est loin d'affecter la progression des sociétés cotées, à l'exemple d'IBL… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.