16 Mai 2019

Togo: Capitaliser les expériences

Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, plusieurs de ses collègues du gouvernement et le représentant de la BAD pour le Togo, se sont retrouvés jeudi à Lomé.

Une réunion destinée à faire le suivi de la mise en œuvre des projets financés par la Banque africaine de développement.

Un bilan qui permet d'identifier les forces et les faiblesses des différentes interventions.

Le portefeuille actuel de la Banque au Togo compte douze projets qui se chiffrent à plus de 199 milliards de Fcfa ; un montant conséquent.

Récemment, la BAD a mené un audit complet à l'issue duquel un satisfecit a été délivré aux autorités togolaises.

Le programme d'action gouvernementale prévoit la poursuite des réformes, de l'assainissement des finances publiques, de la stabilité du cadre macroéconomique, l'amélioration du climat des affaires et la bonne gouvernance.

Autant d'orientations stratégiques nécessaires pour la réussite du Plan national de développement (PND). Un programme lancé récemment par le président Faure Gnassingbé.

Les interventions de la Banque dans différents domaines cadrent bien avec l'orientation stratégique du PND : social, agriculture, énergie, eau et assainissement, protection de l'environnement, transports ...

'Pour mettre en œuvre cet ambitieux programme, l'appui de nos partenaires au développement s'avère nécessaire.

Dans cette dynamique, l'accompagnement de la BAD porte notamment sur le renforcement du cadre institutionnel et le développement économique à travers le financement des projets dans les secteurs de la gouvernance, du social, du secteur agricole, de l'énergie, de l'eau et de l'assainissement, de la protection de l'environnement et des transports', a rappelé Sani Yaya.

La réunion du jour permet de capitaliser les expériences sur les forces et faiblesses, de mettre en lumière les contraintes et de proposer des approches de solutions pour améliorer la qualité du portefeuille et de la réalisation des projets.

M. Yaya avait à ses côtés Kassah Traoré Zouréatou, la ministre des Infrastructures et des Transports, Mazamesso Assih, la secrétaire d'Etat auprès du président de la République chargée de la Finance inclusive, Aharh-Kpessou Mongo secrétaire permanent pour le suivi des reformes et Georges Bohoussou, représentant pays de la BAD.

Togo

Une ONG note une recrudescence des violations des droits de l'homme

La Ligue togolaise des droits de l'homme a rendu public un rapport sur les violations des droits de l'homme dans le… Plus »

Copyright © 2019 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.