17 Mai 2019

Togo: Création d'un comité inter-ministériel contre les menaces extrémistes

La question sécuritaire et la lutte contre l'extrémisme violent préoccupent les autorités togolaises. Elles ont donc décidé de créer un comité interministériel pour se pencher sur ces questions. Son rôle, mettre en place une approche de prévention et de lutte aux côtés des forces de défense et de sécurité à travers tout le pays.

Les membres de ce comité ministériel nouvellement créé sont au nombre de 15. Ils viennent de plusieurs univers: départements ministériels dont la sécurité, la défense nationale, leaders d'opinion, religieux et société civile.

Son rôle est d'évaluer entre autres la menace et d'identifier les zones affectées par l'extrémisme violent ou les zones à risque. Ce qui se passe dans certains pays voisins ou de la sous-région fait peur et le Togo veut anticiper.

Il faut prendre les mesures idoines, car les indicateurs sont tous au rouge et les réseaux alertent au plus vite. Mi-avril, les services de renseignement burkinabè ont mis la puce à l'oreille des autorités togolaises.

Le président de la République, devant les députés à la veille de la fête de l'indépendance, a confirmé que des jihadistes avaient été arrêtés par les services de sécurité togolais.

L'inquiétude grandit et l'alerte est prise au sérieux au plus haut niveau. Il faut aller vite et mettre en confiance les populations vulnérables ; cela nécessite le dialogue entre pouvoirs publics et les populations exposées ; les patrouilles sont renforcées sur les frontières et aux grands points de rassemblement comme à Bè, sur les marchés et aux abords des grands hôtels.

Togo

Les premières médailles du Togo

Depuis hier s'est ouvert à Niamey au Niger, l'édition 2019 du Tournoi de la Solidarité… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.