16 Mai 2019

Angola: Le gouvernement angolais dénonce le chantage d'une entreprise américaine

Luanda — Les autorités angolaises ont qualifié jeudi, à Luanda, de "chantage politique pour extorsion d'argent" toutes les actions entreprises par la société américaine Africa Growth Corporation (AFGC), visant à nuire les efforts de l'exécutif pour retrouver sa réputation internationale.

Lors d'une conférence de presse présidée par le ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Queiróz, et à laquelle a assisté la procureure générale adjointe de la République, Eduarda Rodrigues, les autorités angolaises ont déclaré que leur position était de ne pas céder à l'affaire.

Selon le ministre, ces pressions ont commencé en 2017 et visent à compromettre les efforts déployés par l'Angola pour attirer les investissements privés étrangers, "raison pour laquelle l'Angola ne peut rester indifférent face à cette pression qui assume des contours de chantage".

Ces actions de l'AFGC, a-t-il expliqué, interviennent après un processus de partenariat avec une entreprise de la famille Andrade, qui s'est mal déroulé et dont l'État ne fait pas partie.

Angola

Le Groupe Radisson veut construire cinq hôtels à Luanda

Cinq hôtels de 3 à 5 étoiles devraient être construits dans le pays dans les prochaines… Plus »

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.