17 Mai 2019

Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer

À Madagascar, la consommation de viande de tortue sur la côte ouest de l'île a intoxiqué une soixantaine de villageois.

Quatre personnes sont décédées à Belo-Sur-Mer, au sud-ouest de la région du Menabe, dans le district de Morondava. Sept personnes sont toujours hospitalisées, indique la gendarmerie. Une enquête a été ouverte.

Ce sont deux bébés, de 10 et 11 mois, qui sont morts de cette intoxication alimentaire le mercredi 8 mai, puis deux personnes âgées en fin de semaine dernière. Au total, 57 villageois ont été intoxiqués et sept personnes sont toujours hospitalisées.

En cause : l'ingestion de la viande de tortue de mer. Pendant la saison chaude, de novembre à mars, la consommation de tortues marines et de 24 autres espèces de poissons dont la sardinelle est en effet mortelle.

Ces animaux se nourrissent d'algues très toxiques qui recouvrent les fonds marins à cette période de l'année. Des toxines qui se retrouvent ensuite dans leur chair.

« La tortue marine consommée est une espèce protégée en voie d'extinction », explique le lieutenant-colonel Maka Diogène, de la gendarmerie du Menabe.

Le pêcheur qui a vendu la viande de tortue a été placé en garde à vue pour chasse et vente illicite. Malade en garde à vue puisqu'il en a lui aussi mangé.

La consommation de tortue et de sardinelle est fréquente à Madagascar mais, selon la gendarmerie, c'est la première fois qu'une intoxication de ce type est observée dans le district. Une enquête a été ouverte.

Madagascar

Nelson Mandela day - Les œuvres des détenus mises à l'honneur

Chaque année depuis le 10 novembre 2009, le 18 juillet est consacré à la journée de Nelson… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.