Afrique: La Tanzanie et le FIDA renforcent leur partenariat pour réduire la pauvreté rurale

Photo: IFAD
Bétail à l'abreuvoir dans le village de Katikati, dans le nord de la Tanzanie
communiqué de presse

 Le Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), Gilbert F. Houngbo, se rendra en République-Unie de Tanzanie pour y rencontrer son Président, John Pombe Joseph Magufuli, ainsi que des fonctionnaires de haut rang, et s'entretenir avec eux des investissements destinés à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à créer de l'emploi pour les jeunes ruraux et à endiguer la pauvreté.

Conscient de l'importance que revêt le secteur agricole dans l'économie du pays, le FIDA investit en appui aux stratégies publiques de modernisation de l'agriculture et de transformation du monde rural.

La visite, qui se déroulera du 19 au 21 mai, mettra l'accent sur l'importance du rôle joué par les petits exploitants agricoles dans la sécurité alimentaire en Tanzanie, sur les difficultés qu'entraînent les changements climatiques, sur les possibilités qu'offre l'agriculture à la jeunesse rurale et sur la nécessité d'accroître les investissements si l'on veut faire de l'agriculture un secteur à forte productivité et compétitivité.

En Tanzanie, l'agriculture est le principal moteur non seulement de la production alimentaire, mais également de la création d'emplois, de la production de matières premières pour différents secteurs et de la génération de recettes en devises étrangères.

Elle contribue aux recettes d'exportation à hauteur de 80% et emploie près de 75% de la population active. Le FIDA continuera d'appuyer les stratégies des pouvoirs publics en faveur du développement agricole et de la transformation rurale qui profitent aux petits exploitants pauvres.

Parallèlement à sa réunion avec le Président tanzanien, Gilbert F. Houngbo rencontrera également le Ministre des finances et de la planification, Philip Mpango, le Ministre de l'agriculture, Japhet Ngailonga Hasunga, ainsi que la Ministre d'État auprès du Cabinet du Premier Ministre, Jenista Mhagama.

Gilbert F. Houngbo se rendra également sur le terrain pour constater les résultats obtenus dans le cadre du Programme d'appui à l'infrastructure de commercialisation, à l'ajout de valeur et à la finance rurale financé par le FIDA.

Il rencontrera des participants au programme pour avoir un témoignage de première main de la manière dont ce dernier a transformé leurs vies.

D'un montant total d'environ 170 millions d'USD, le programme est mis en œuvre dans les 26 régions du continent et de Zanzibar, couvrant 141 districts ruraux, et a contribué à améliorer l'accès des petits exploitants aux marchés et à des services financiers durables.

Depuis 1978, le FIDA a participé au financement de 15 programmes et projets de développement rural en République-Unie de Tanzanie, en investissant 363,48 millions d'USD sur un coût total de 839,59 millions d'USD, qui ont bénéficié directement à près de 4 millions de ménages ruraux.

Communiqué de presse N°: IFAD/23/2019

Le FIDA investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer la résilience.

Depuis 1978, nous avons octroyé quelque 20,9 milliards d'USD sous la forme de prêts à faible taux d'intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 483 millions de personnes.

Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome - le centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique

Plus de: IFAD

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.