Burkina Faso: La BAD salue le leadership du Président du Faso

Le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, une délégation de la Banque africaine de développement (BAD), le jeudi 16 mai 2019 au palais de Kosyam.

La Banque africaine de développement (BAD) salue l'initiative du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour la promotion de nutrition au Burkina. En effet, une délégation de l'institution a transmis au chef de l'Etat les félicitations de l'institution pour la mise en place d'une stratégie multisectorielle sur la nutrition.

«Nous avons échangé sur le mandat de la BAD dans le cadre de la nutrition. 17 leaders africains ont été désignés comme champions pour la nutrition dont sept chefs d'Etat parmi lesquels le Président du Faso.

La mise en place de cette équipe des dirigeants africains pour la nutrition vise à porter la question au plus haut niveau et obtenir l'appui des décideurs pour qu'ils jouent un rôle de plaidoyer dans l'intérêt des enfants de 100 jours à deux ans», a laissé entendre la directrice du département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences de la BAD, Oley Lucretia Clara Dibba.

Pour le cas spécifique du Burkina Faso, elle a confié qu'une feuille de route a été élaborée avec trois domaines identifiés.

Il s'agit de la mise en place d'une stratégie multisectorielle de promotion de la nutrition et l'organisation d'une table ronde de mobilisation de fonds et la désignation d'un point focal politique qui va appuyer le secrétariat technique de la nutrition dans la promotion des questions nutritionnelles.

A ceux-ci, s'ajoute la mobilisation des ressources internes à travers le budget national dans le but d'appuyer les départements en charge de la question.

Selon le responsable pays de la BAD au Burkina Faso, Pascal Yembiline, la nutrition est un domaine multisectoriel qui commence par le système agricole, les infrastructures de production, de transport et de commercialisation.

Il a précisé qu'une initiative permettant aux jeunes de s'intégrer dans le système agricole a reçu récemment un don de huit milliards francs CFA.

«Cette enveloppe va aider les étudiants sortant de l'université et qui s'intéressent à la production agricole de bénéficier de la formation et des équipements nécessaires mais aussi d'être encadrés», a soutenu Pascal Yembiline, tout en indiquant que des projets d'eau et d'assainissement de la BAD sont en cours d'exécution au pays des Hommes intègres.

Oley Lucretia Clara Dibba a, par ailleurs, laissé entendre que sa délégation a présenté les condoléances de l'institution bancaire au chef de l'Etat et au peuple du Burkina à la suite des différentes attaques terroristes perpétrées dans le pays et qui ont causé des victimes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.