Congo-Brazzaville: Gestion forestière - Le pays publie la nouvelle version de sa carte des aires protégées

Le nouveau poster des concessions forestières et des aires protégées du pays a été dévoilé, le 16 mai à Brazzaville. Il contient une multitude de données liées à l'affectation des terres, aux observations de la dynamique de la couverture arborée...

La carte actualisée est l'œuvre des experts de l'ONG américaine World ressources institute (WRI), en partenariat avec le ministère de l'Économie forestière (MEF). Un atelier national consacré au lancement du poster 2019 a réuni jeudi les principaux acteurs, dont l'administration forestière, le secteur privé et les organisations de la société civile.

En effet, le document est extrait de l'Atlas forestier de la République du Congo, un autre outil élaboré par le WRI et le MEF destiné à faciliter l'accès à des informations du secteur forestier national. Pour le chef d'équipe WRI-Congo, Éric Parfait Essomba, le dispositif permet d'analyser l'état actuel des politiques publiques et des procédures d'affectation des terres.

« Ce poster, avec Atlas, représente ainsi les outils que peuvent se doter les acteurs pour assurer une meilleure gestion des forêts et une meilleure application de la loi. Nous nous trouvons au bon moment pour lancer une nouvelle version du poster du découpage forestier en rappelant l'opportunité qui est posée par l'existence d'un tel système », a estimé Éric Parfait Essomba.

Il y a des informations des nouvelles contributions puis de l'évolution en termes d'aménagement forestier, a expliqué Joseph Mangouende, assistant technique à WRI. À en croire ce sachant, le poster 2019, comme les précédentes versions, contribue à instaurer la transparence dans le secteur et de rendre accessibles les informations en matière de la gestion des ressources forestières.

Un impact sur le tourisme

Outre les avantages liés à la gouvernance forestière et la protection environnementale, la carte représente un guide touristique pour les voyageurs. Du nord au sud, elle présente une répartition spatiale des différentes concessions forestières des aires protégées avec leurs dénominations. « Cela permet de situer ceux qui ne connaissent pas le pays », a indiqué Joseph Mangouende.

La même carte renseigne sur les concessionnaires qui exploitent dans les forêts ; c'est un excellent outil d'alerte pour les non forestiers. À noter que la carte est non statique mais plutôt dynamique, une équipe de chercheurs assure le suivi et l'évolution de l'information sur la plate-forme.

Signalons, enfin, que les travaux de l'atelier national du lancement du poster 2019 ont été ouverts par le directeur de cabinet de la ministre de l'Économie forestière, Pierre Tati. Celui-ci a réitéré l'engagement du gouvernement à assurer une exploitation durable des forêts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.