17 Mai 2019

Angola: Emmanuel Macron reçoit une missive de João Lourenço

Paris — Le Président français, Emmanuel Macron, a reçu jeudi un message de son homologue angolais, João Lourenço.

En visite officielle de trois jours en France depuis mercredi, c'est le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto, qui a été porteur de ce message dont la teneur n'a pas été révélée à la presse.

Le chef de la diplomatie angolaise a ensuite été reçu au Sénat français par le président du Groupe d'amitié France-Afrique centrale et le vice-président du Groupe d'amitié France-Afrique australe, Cristophe-André Frassa.

Au cours de l'entretien, des sujets tels que la francophonie et les élections locales ont été au coeur des discussions.

À la même occasion, Cristophe-André Frassa a exprimé la volonté du groupe de sénateurs de collaborer avec les autorités angolaises à la mise en œuvre des élections locales.

Le sénateur Cristophe-André s'est aussi engagé à soutenir la candidature de l'Angola en tant que membre observateur de l'Organisation internationale de la francophonie.

Au terme de la rencontre, Manuel Augusto a fait une visite guidée au Sénat français.

Angola

Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Le ministre des Relations extérieures d'Angola, Manuel Augusto, a remis mardi, à Beijing, au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.