17 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Le taekwondo est devenu le deuxième sport national après le football

Grâce aux performances de certains athlètes ivoiriens et à ses valeurs éducatives, l'art martial sud-coréen passionne la classe moyenne et les élites du pays.

Isaac n'a que 10 ans, mais déjà l'attitude d'un grand. Sur l'un des tapis de la salle polyvalente de la commune de Treichville, à Abidjan, le jeune taekwondoïste impressionne.

Sautillant et dynamique, il défie d'abord chacun de ses adversaires d'un regard noir puis passe à l'action.

Accompagné du « kiap », le petit cri offensif précédant le mouvement, il enchaîne sans répit les coups de pieds de face et de dos sur le plastron ou le casque adverses.

Cote d'Ivoire

L'accalmie à Béoumi !

Béoumi a frémi. Béoumi a blêmi. Béoumi a mal dormi. Béoumi a frôlé… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.