17 Mai 2019

Sénégal: Récurrence des accidents mortels sur les routes - Ousmane Sonko engage les responsabilités de l'etat et des usagers

«Halte à l'hécatombe sur nos routes !», dixit Ousmane Sonko. En effet, la récurrence des accidents mortels sur les routes nationales semble préoccuper le leader du parti PASTEF, Les Patriotes du Sénégal.

A travers un communiqué en date d'hier, jeudi 16 mai, le député de l'opposition et candidat malheureux à la présidentielle du 24 février 2019, engage la responsabilité de tous pour freiner l'hémorragie. «Devant le rythme effréné de la multiplication des victimes de la route, je m'associe à la douleur des familles et en appelle à la responsabilité... », écritil.

De la part des autorités publiques, M. Sonko appelle à «Plus de vigilance dans la conduite des visites techniques !», «Plus de rigueur dans les conditions de délivrance des permis de conduire !», «Plus de sensibilisation sur la sécurité routière !», «Plus de pragmatisme dans l'adaptation des infrastructures routières !» et «Plus d'exigence dans l'application du Code de la route !»

A l'endroit des usagers de la route, Ousmane Sonko conseille «Plus de systématisme pour combattre l'hypovigilance du conducteur !», «Plus de rigueur dans la maintenance des véhicules !», Plus d'humanisme dans le partage de la route !», «Plus de sérieux dans le respect du Code de la route !», «Plus de vigilance de la part des passagers face au comportement des conducteurs de véhicules!» et «Plus d'aménagement des espaces réservés aux piétons».

Le patron du PASTEF reste convaincu que les Sénégalais sont «tous concernés!»

Sénégal

CAN 2019 - A l'UCAD, les étudiants déçus mais fiers des Lions

La déception et la fierté sont les sentiments les mieux partagés chez les étudiants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.