17 Mai 2019

Sénégal: Saint-Louis - Conférence sur le vivre ensemble et la paix en islam et selon le christianisme

L'Institut Français de Saint-Louis a abrité une conférence axée sur la thématique du vivre ensemble à l'initiative du Président de l'Université Kocc Barma de Saint-Louis. La rencontre a réuni divers acteurs notamment des imams, des prêtres et des universitaires devant un public composé d'étudiants, d'élèves et de simples visiteurs.

Cette conférence ayant duré presque cinq tours d'horloge a réuni plusieurs panélistes qui ont longuement échangé sur le thème "Vivre ensemble et la paix en l'Islam et selon le Christianisme". Une conférence au cours de laquelle les débats ont beaucoup tourné autour de la question du dialogue islamo-chrétien.

Elle a été initiée par le Président de l'Université Kocc Barma de Saint-Louis qui a voulu offrir un plateau de discussions et d'échanges entre divers acteurs. Il s'agit en effet d'imams, de prêtres et d'universitaires.

"Vous savez que le monde est en train de bouger en référence à ce qui se passe au niveau de nos frontières. Ce sont des questions liées au terrorisme et tout cela est dû au fait qu'entre les religions, il y a un problème.

Il y a des gens qui se servent de l'Islam pour faire des actes terroristes contre d'autres", a regretté le Professeur Abdoulaye Niang, Président de l'Université Kocc Barma de Saint-Louis.

C'est la raison d'ailleurs de la tenue de cette conférence qui a servi de plateau pour échanger sur les voies et moyens d'instaurer une paix durable entre les différentes religions.

« Mais, au Sénégal, le problème ne se pose pas », à en croire le correspondant du Médiateur de la République à Saint-Louis, Oumar Thioye, qui a cité en exemple la ville de Saint-Louis, sa ville natale.

Selon lui, les Musulmans et les Chrétiens ont toujours cohabité ensemble et dans la paix au Sénégal et particulièrement à Saint-Louis. «Dans ma famille par exemple, j'ai des frères et sœurs qui portent des prénoms musulmans et chrétiens.

Lors des grandes fêtes aussi, il est difficile de reconnaitre qui est vraiment qui », a-t-il témoigné. Oumar Thioye de soutenir aussi en disant que « si le Sénégal était pris comme modèle concernant l'entente qui existe entre l'Islam et le Christianisme, il n'y aurait pas eu de heurts au Nigeria entre Haoussas et les Yorubas.

De même que le cousinage à plaisanterie qu'il y a au Sénégal entre les Diolas, les Sérères et les Pulars, si cela existait au Rwanda, il n'y aurait pas eu ce génocide », a-t-il supposé.

D'où l'invite faite par le Président de l'Université Kocc Barma de Saint-Louis, Pr Abdoulaye Niang, qui a plaidé pour la préservation de ce patrimoine qu'est la cohabitation paisible entre Chrétiens et Musulmans au Sénégal. Au terme de cette conférence, les prêtres ont offert un " soukeurou koor" aux imams ratib des grandes mosquées de Saint-Louis et Louga.

Sénégal

Journée mondiale de la fistule obstétricale - Plus de 200 cas déclarés

Plus de 200 cas de fistules obstétricales sont signalés par an au Sénégal et 890 femmes ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.