Sénégal: Prise en charge des cas d'otite à l'hôpital Albert Royer - 23 enfants en passe de retrouver leur ouïe

23 enfants souffrant de problème d'otite sont en train de subir des interventions chirurgicales afin de retrouver l'ouïe. Grâce à la collaboration avec assistance médicale Sénégal et la Chaine de l'espoir du Luxembourg, le centre hospitalier national d'enfants Albert Royer abrite la mission du 11 au 17 mai courant.

Agés entre 17 mois et 15 ans, 23 enfants sont opérés de différentes pathologies qui entravent la bonne audition chez ces derniers. Selon le docteur Birame Loum du Centre hospitalier d'enfants Albert Royer de Dakar, ces pathologies ont pour noms amygdalectomie, adéno-amygdalectomie, adénoïdectomie, cystectomie, fistulectomie, masse cervicale, nodule thyroïdien. « Ce sont des pathologies très fréquents en Afrique et qui, bien attendu, sont des infections de la gorge, du pharynx qui peuvent se transmettre par des germes viraux ou bactériens et causer de graves troubles chez les enfants », a renseigné le docteur Luc Schroeder, chef de la mission de la Chaine de l'espoir de Luxembourg, partie prenante de cette intervention chirurgicale qui a démarré depuis le 11 mai dernier et se poursuit jusqu'à ce vendredi. A cet effet, Docteur Birame Loum, spécialiste en Orl au sein de Albert Royer de renseigner « sur les 23 patients, au troisième jour d'intervention chirurgicale, 14 ont été opérés».

L'intervention est organisée en collaboration avec Assistance médicale Sénégal et la Chaine de l'espoir du Luxembourg. Par ailleurs, Dr Loum a soutenu que ces pathologies sont très fréquentes chez les sujets jeunes et qu'on les retrouve de manière assez souvent à l'hôpital d'enfants Albert Royer. Toutefois, dans le cadre de ladite mission, la prise en charge de ces enfants ne s'inscrit pas dans la gratuité. «L'intervention chirurgicale n'est pas totalement gratuite. La majeure partie des patients paie le prix des interventions mais il n'y a pas forcement une discrimination parce que les autres sont pris en charge dans le cadre d'une politique sociale en collaboration avec l'Hôpital et la Chaine de l'espoir. Et ces cas sociaux sont au nombre de trois », a-t-il renseigné.

Le docteur Luc Schroeder, chef de la mission est aussi revenu très largement sur l'otite qui concerne un grand chapitre en Orl et qui touche toutes les pathologies inflammatoires et infectieuses de l'oreille externe et moyen. Elle se manifeste le plus souvent par des symptômes autologiques comme la douleur, l'écoulement d'oreille, la baisse auditive et des syndromes infectieux.

Pour Dr Schroeder, les causes sont multiples, virales ou encore bactériales et la maladie demeure très présente en Afrique. Sur ce, les spécialistes en Orl appellent les parents à être attentifs sur les signes annonciateurs d'une baisse de l'écoute qui peuvent conduire à des séquelles graves comme une perte auditive, les tympans abimés, perforés, avec une destruction de toutes ces structures anatomiques qui font que les enfants entendent bien. Pour rappel, l'année dernière 19 patients ont été pris en charge et, selon le docteur Loum, l'évolution a été favorable pour tout le monde. « Pour cette fois, nous n'avons pas noté de complications » a-t-il avancé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.