17 Mai 2019

Cameroun: Aquaculture - Les acteurs veulent booster la production

Pour augmenter la production du poisson, le Minepia mise sur l'aquaculture.

La demande nationale en poisson se situe à près de 500 000 tonnes par an, alors que l'offre nationale est estimée à 230 000 tonnes par an, dont 15 000 tonnes par an pour l'aquaculture. C'est pour renverser la tendance que les acteurs de la filière aquacole se sont réunis du 13 au 14 mai dernier à Mbalmayo.

A cette concertation nationale, il était question d'évaluer le contraste entre les nombreuses potentialités en matière de développement de l'aquaculture au Cameroun évaluées à près de 120 000 tonnes par an, et la production nationale suscitée. Grâce à cette autoévaluation, il sera question de trouver des stratégies pour une contribution significative et durable à l'augmentation de l'offre nationale en poisson.

Au cours des travaux présidés par Robert Fotso, président du Forum MINEPIA-Aqua-Culture, l'on a appris que c'est à l'issue du Conseil de cabinet du 28 février 2019 que le Premier ministre, Chef du gouvernement a prescrit la réduction des importations de poisson au profit de l'augmentation de la production locale.

Au tour de la table, une cinquantaine de participants constitués des producteurs d'alevins, des producteurs d'aliments, d'importateurs d'aliments, des producteurs de poisson de table, des transformateurs, des commerçants, des fournisseurs d'intrants et d'équipements, d'appui conseil privé sous la supervision du ministère de l'Elevage, des Pêches et des Industries Animales qui ont travaillé en ateliers par maillons de la chaîne de production.

Cinq thématiques ont meublé leurs échanges. Il s'agit entre autres de l'élaboration de la situation de référence du producteur aquacole avec identification du potentiel de production, de la production des trois dernières années, des forces et faiblesses, des opportunités et contraintes, la définition des objectifs de production et la proposition de la stratégie, des actions, et des activités en vue de l'atteinte des objectifs. Les résultats attendus tournent autour de la mise en place d'un mécanisme de mise en œuvre de la stratégie esquissée et proposée.

Cameroun

Crise anglophone - Et si le débat sur la forme de l'Etat camerounais ne faisait que commencer ?

La forme de l'Etat est non négociable ! L'Etat a le monopôle de la violence force doit rester à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.