Ile Maurice: Dans l'océan indien - Après 136 000 ans d'extinction, le râle de cuvier réapparaît

Il ne faut jamais dire jamais, dit-on. La preuve, après pas moins de 136 000 années, le râle de cuvier (photo), un oiseau de la même taille qu'un poulet, a été retrouvé sur les îles Aldabra de l'océan Indien, un atoll des Seychelles qui est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est ce que rapporte un article publié sur le site de Futura-Sciences cette semaine. Comme cet oiseau ne pouvait pas voler, lors de la disparition des îles sous les eaux 136 000 ans de cela, cette espèce n'a pas survécu.

Selon des scientifiques, il est étonnant que le râle de cuvier ait pu occuper ces îles à deux reprises. Les os fossilisés de ces oiseaux avant et après l'inondation ont été étudiés.

Selon Julian Hume, paléontologue au National History Museum du Royaume-Uni, ces oiseaux proviennent probablement de Madagascar. Ils ont pu s'établir sur ces îles mais ont perdu leur capacité de voler à deux reprises.

Selon des chercheurs, ce phénomène appelé évolution répétitive ou itérative se produit normalement en l'absence de prédateurs ou de compétition avec d'autres espèces.

Cependant, il se produit rarement chez les oiseaux. Qu'en est-il du dodo ? Est-ce que les Mauriciens pourraient un jour le voir ? «L'espèce est éteinte à jamais car les conditions de vie ont changé avec l'introduction de prédateurs exotiques comme le rat et la mangouste», répond Vincent Florens, écologue et chargé de cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.