Burkina Faso: Bobo-Dioulasso - Un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier

Un ancien cuisinier du centre Don Bosco de Bobo-Dioulasso (Ouest-365km), s'est présenté le vendredi 17 mai 2019 au moment du déjeuner dans ledit centre. Il a poignardé mortellement le prêtre économe d'origine espagnol et blessé un autre.

A l'hôpital, un agent de santé a confié à l'AIB que le blessé a reçu six coups de couteaux et que sa vie est maintenant hors de danger. L'agresseur a été remercié il y a deux mois, a échappé à la vindicte populaire grâce à la police qui a réussi à l'exfiltrer.

Ce drame intervient au moment où les communautés religieuses sont maintenant prises à partie par des terroristes, notamment dans le Nord et le Centre nord du pays.

Des terroristes ont assassiné un iman et son fils, le 14 mai 2019 à Dori (Nord). Le lundi 13 mai 2019 dans le Bam (Centre-nord), quatre fidèles ont été exécutés par des terroristes, pendant une procession avec une statue de la Vierge Marie. La veille, six chrétiens dont un prêtre ont été tués à Dablo (Centre-nord) pendant la messe.

Le 5 mai 2019, un pasteur et cinq fidèles ont été tués par des terroristes, à la fin de leur culte religieux dans le Soum (Nord). Le 15 février 2019, un prêtre espagnol (Don Bosco) en service au Togo et qui s'apprêtait à s'installer définitivement au Burkina Faso, a été tué à la frontière entre les deux pays, lors d'une attaque terroriste qui a aussi coûté la vie à quatre douaniers burkinabè.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.