Ile Maurice: Résultats financiers - Des bénéfices nets de Rs 1 milliard pour le groupe CIEL

La direction du groupe CIEL peut se réjouir. Pour cause : les bénéfices nets ont atteint la barre des Rs 1 milliard pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2019, dopés par la performance de ses cinq pôles d'activités. Même tendance haussière pour le chiffre d'affaires passé à Rs 18,5 milliards, contre Rs 16,9 milliards pour la même période en 2018.

Comme les années précédentes, le pôle textile a contribué presque 50 % du chiffre d'affaires avec des revenus de Rs 9,3 milliards pour les neuf mois d'opération, comparé à Rs 8,1 milliards pour la même période en 2018. L'amélioration des résultats de la filiale textile est principalement due à une meilleure productivité au niveau de la production et du marketing des opérations indiennes et régionales (Maurice et Madagascar) du segment tissé (woven).

Le segment bonneterie a également affiché une croissance au cours de cette période grâce aux progrès réalisés au niveau de Ferney Spinning Mills et à la réduction des pertes de l'usine automatisée de Madagascar. L'évolution rapide de la demande du marché continue de peser sur les opérations régionales du segment tricot. Tandis que son usine en Inde, bien que toujours déficitaire, a progressé.

En ce qui concerne le pôle Hotels & Resorts, SUN Limited a enregistré une rentabilité inférieure à celle de l'exercice précédent au cours des neuf mois, en raison notamment de la pression exercée sur les taux d'occupation à Maurice et de l'impact négatif de la forte roupie mauricienne. En revanche, l'établissement hôtelier aux Maldives a montré une amélioration de la performance opérationnelle bien qu'il ait toujours un impact négatif significatif sur les résultats du groupe SUN.

Au niveau du pôle Finance, les résultats sont comparables à ceux de l'exercice précédent. Les activités bancaires, à savoir celles de BNI Madagascar et Bank One pour les neuf mois se terminant le 31 mars 2019, continuent d'afficher une bonne performance. On relève toutefois que la rentabilité de Bank One a été affectée par l'amortissement d'un prêt étranger nonproductif comptabilisé dans les états financiers de Bank One publiés au 31 décembre 2018 et pris en compte au niveau de CIEL Finance pour le trimestre de mars 2019.

Pour ce qui est de la rentabilité de la fililale Agro & Property, les résultats financiers intérimaires montrent qu'elle est légèrement supérieure à celle de l'exercice précédent en raison des ventes de terrains à Ferney Limited et de l'amélioration des performances des opérations immobilières mauriciennes d'Alteo Limited. Ce qui, du coup, est venu atténuer les effets négatifs du faible prix du sucre à Maurice. Les activités sucrières d'Alteo en Tanzanie et au Kenya continuent à afficher, selon la direction, une bonne performance. Cependant, Alteo a enregistré une baisse de sa rentabilité, qui s'explique par une baisse de gain sur les ventes de terrains au cours de l'exercice.

Quant à la performance du pôle santé pour les neuf mois se terminant le 31 mars 2019, les résultats se sont améliorés par rapport à l'année précédente. Et ce, grâce à la bonne santé financière de l'Hôpital Wellkin et de la Clinique Darné, portés par des taux d'occupation plus élevés. L'environnement commercial en Ouganda et au Nigéria reste cependant un défi.

En outre, le profit attribuable aux actionnaires ordinaires du groupe CIEL s'est élevé à Rs 398 millions par rapport au montant précédent de Rs 327 millions. Au niveau de la compagnie, la valeur de l'actif net par action s'élevait à Rs 7,54 au 31 mars 2019, ce qui constitue une baisse par rapport à la période précédente quand elle était à Rs 8,49 due principalement au recul du cours de la plupart des compagnies listées dans le portefeuille à l'exception du pôle santé. La valeur de l'actif net par action a connu une croissance de 2,2 %, s'élevant à Rs 8,95 (30 juin 2018 : Rs 8,76 roupies)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.