17 Mai 2019

Gabon: Sud Ladies Cup 2019 / Elvina Madanie Ntogone Mezui - « Il y a encore beaucoup à apprendre »

Le Gabon participe pour la première fois à la Sud Ladies Cup, une compétition qui réunit quelques sélections féminines de football des moins de 20 ans ; elle se joue dans la région de Provence depuis le 8 mai dernier, et prendra fin le samedi 18 mai prochain. Pour cette deuxième édition, l'équipe gabonaise a été invitée à y participer, sauf que les joueuses gabonaises, par la voix de leur milieu de terrain Elvina Ntogone Mezui découvrent le haut niveau, et prennent conscience qu'il y a encore du travail à effectuer au sein du football féminin gabonais.

La Sud Ladies Cup qui se joue actuellement en France regroupe les sélections française, haïtienne, nord-coréenne, japonaise, mexicaine et gabonaise. L'équipe féminine du Gabon qui a pris de sévères défaites face à ses adversaires comprend que le haut niveau est un autre étage qu'il faudra surmonter si l'on veut améliorer la qualité du football local. En effet, contre Haïti, le Gabon a perdu sur le score de (0-7), puis a été corrigé par le Japon (0-11), ensuite les Françaises qui ont infligées aux Gabonaise (0-6), avant que les Nord-Coréennes ne terminent la « correction » en battant les Panthèresses sur le score (0-10).

Les joueuses de la coach Jeanne Moussavou n'ont marqué aucun but lors de toutes ces rencontres qu'elles ont livrées. Une bien mauvaise nouvelle pour cette sélection composée pour la plupart de joueuses issues des championnats provinciaux. Pour Elvina Ntogone Mezui, « le niveau national est plus ou moins intensif que le niveau international ». Ce qui montre que les joueuses de la sélection gabonaise n'ont pas encore le niveau requis pour ce genre de compétition internationale. Néanmoins, il reste du travail à accomplir. « Ce tournoi nous permet de travailler collectivement et d'aller plus loin. De toute façon c'est grâce aux défaites qu'on devient plus forte, et que l'on se forge un moral d'acier », a-t-elle déclaré au cours d'une interview. Les défaites engrangées durant ce tournoi servent d'expérience à l'équipe tout entière, et aux joueuses en particulier.

Les « Panthèresses » ont encore un dernier match à livrer contre le Mexique le 18 mai prochain. Elles devront tout faire pour sortir de cette compétition avec au moins une victoire pour sauver l'honneur. Pour Ntogone Mezui, « il y a encore beaucoup à apprendre » pour l'équipe féminine gabonaise. Le football féminin a encore de longues années de travail devant lui après une telle compétition où les Gabonaises certes participent pour la première fois, mais avec autant de défaites, il faudrait se remettre en question et poser définitivement les jalons du foot féminin au Gabon.

Gabon

Les grands absents de la CAN 2019 en Égypte

Alors que les 24 équipes africaines qualifiées pour jouer cette CAN 2019 en Égypte… Plus »

Copyright © 2019 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.