Togo: Voici la nouvelle décision des Togolais de la diaspora, après avoir enfariné Germain Meba

Foncièrement contre le règne de Faure Gnassingbé, les Togolais de la diaspora s'organisent pour passer à une autre étape de la lutte pour un Togo démocratique.

Selon les confidences révélées par nos confrères de Togotimes, l'acte posé à Paris en enfarinant le président de la chambre du commerce et d'industrie du Togo (CCIT) et sa délégation, n'est qu'une première démonstration. Pour rappel, M. Meba et sa suite ont été enfarinés en France en pleine conférence de présentation du PND (Plan national de développement), le week-end dernier.

Le plan des Togolais en colère contre le régime de Faure Gnassingbé d'après les confidences, sera élargi à d'autres pays de l'Europe. Pour cette fois-ci, ce serait plus que ce qui s'est passé à Paris. Le but est de montrer à la face du monde que, au Togo, rien ne marche.

Une chose est certaine. Le gouvernement togolais fait des efforts pour revoir sa copie de défit démocratique. En témoigne l'acte posé par les élus du peuple de la 6e législature le 08 mai 2019 en votant les réformes. On peut aussi reprocher des choses au gouvernement. Mais, la lutte politique est une lutte d'idée et de confrontation d'idées.

Seulement le cas togolais laisse à désirer au sein de la diaspora. Si la diaspora togolaise pense que, le pouvoir en place ne fait pas bien, le lieu indiqué n'est autre que, la table discussion. Mais, s'opposer à son adversaire en lui jetant des œufs pourris, le saupoudrer est un acte que les concitoyens doivent dire non.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.