17 Mai 2019

Algérie: Alger - Risque d'effondrement des escaliers de la Grande poste à cause des fissures

Alger — Les services de la wilaya d'Alger ont mis en garde, vendredi, contre le risque d'effondrement des escaliers de la Grande poste, décidant d'empêcher l'accès à ces escaliers, à la lumière de l'expertise technique effectuée par les services de l'organisme national de Contrôle technique de la construction (CTC) qui a conclu à l'existence de "fissures et de corrosion accentuée".

Conformément au rapport du CTC, les services de la wilaya ont souligné que suite à la détection de "déformation et de corrosion accentuée" au niveau des escaliers de la Grande poste (Alger centre), des mesures préventives ont été prises pour interdire l'utilisation de ces escaliers et des travaux de réhabilitation et de restauration seront entamés, a indiqué un communiqué de ces services.

Dans une correspondance officielle transmise aux services de la wilaya, l'expertise technique a fait ressortir "une déformation par endroits du revêtement sol" et "une corrosion accentuée affectant les solives métalliques de la trame gauche du palier de repos".

Ils ont également appelé à "la prise de mesures d'urgence préventives", notamment en vue de procéder à l'étaiement du panneau de plancher de la trame gauche et de mettre hors d'usage le palier de repos.

Pour rappel, l'édifice de la Grande poste a été construit en 1910 par l'architecte Jules Voinot. Il est situé à l'intersection des grands axes d'Alger centre, en l'occurrence Didouche Mourad et Larbi Ben M'hidi.

Algérie

La campagne moisson battage officiellement lancée à partir de Médéa

Le ministre de l'agriculture, du développement rural et de la pêche, M.Cherif Omari, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.