Maroc: L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme a commémoré dans la douleur et le recueillement le 16ème anniversaire des évènements tragiques du 16 mai. En cette douloureuse occasion, l'Observatoire a appellé responsables et société civile à déployer davantage d'efforts pour lutter contre toutes les formes de terrorisme.

Une lutte que l'Observatoire espère voir se concrétiser à travers l'intensification des efforts dans l'optique de promouvoir la tolérance dans la société marocaine, afin que chaque citoyen puisse jouir des droits et liberté fondamentals, reconnus mondialement. Justement, via le prisme planétaire, l'Observatoire appelle la communauté internationale et ses institutions à assurer la justice et l'égalité pour tous, dans tous les domaines, à la fois économique politique et social. Sans oublier d'adopter une législation appuyant la tolérance dans les lois et procédures judiciaires et administratives.

Cette promotion de la tolérance trouve son origine dans le fait qu'elle « constitue un principe et une valeur nécessaires à la paix et au progrès économique, social et culturel», lit-on dans un communiqué dudit Observatoire. «La tolérance renforce également le respect et l'acceptation de la diversité culturelle, linguistique et religieuse et de toutes formes d'expressions pacifiques ».

Pour y parvenir, l'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme demande l'implication et l'aide de la sphère familiale et scolaire, ainsi que celles des médias, pour véhiculer les valeurs de tolérance et du vivre-ensemble.

Enfin, l'Observatoire exhorte les pouvoirs publics et la société civile à élaborer des programmes et des projets à même de promouvoir les valeurs de tolérance, de liberté de pensée et d'expression.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.