18 Mai 2019

Ile Maurice: L'express leaks du dimanche 12 mai au vendredi 17 mai

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Lettre de secours

Au sein d'une institution du gouvernement, une réunion se serait tenue jeudi pour demander aux employés de signer une pétition. Et cela pour faire les éloges d'un de leurs officiers qui a actuellement des démêlés avec la police, à la suite d'une affaire de harcèlement. Même le ministère concerné ne sait rien sur cette affaire.

Bâtiment controversé

L'autorité responsable de la gestion du système de tout-à-l'égout peut enfin aller de l'avant avec son projet de bâtiment à Curepipe. La «financial clearance» du secrétaire financier qu'attendait la Wastewater Management Authority (WMA) serait intervenue durant l'intérim d'Ivan Collendavelloo au poste de Premier ministre. Le «timing» interpelle ceux qui suivent de près les activités de la WMA. Par contre, aux Finances, l'on affirme que le dossier n'est jamais allé vers Ivan Collendavelloo et qu'il revient aux Finances de donner cet aval et à personne d'autre.

Pas de question svp !

Une compagnie de construction proche d'un parti au pouvoir tente de faire pression pour que des Parliamentary Questions ne soient pas déposées à son sujet. Il aurait approché des députés de l'opposition en premier lieu. Ce mauvais payeur veut trouver un consensus avec ses sous-traitants.

Nomination surprise

La nomination de Ram Prakash Nowbuth à la tête de la Cargo Handling Corporation avec un salaire mensuel de Rs 185 000 en sus des allocations fait jaser plus d'un au sein de la fonction publique. Cet ancien Senior Chief Executive était réputé toujours proche de l'ancien ministre Anil Bachoo dont il fut le chef de Cabinet pendant de longues années. Ram Prakash Noowbuth était parmi les anciens «administrative officers» qui avaient poursuivi l'État en 1994 pour ne l'avoir pas promu Permanent Assistant Secretary. Il constituait le groupe des contestataires connus alors comme les «aggrieved Aos» !

Journaliste de la Hindu House

La Hindu House a son journaliste attitré à la Mauritius Broadcasting Corporation en la personne de Dharam Nunka. Ce journaliste de la section Hindustani de la MBC agit non seulement comme maître de cérémonie à l'occasion du traditionnel «Divali Night» qu'organise l'association dirigée par Virendra Ramdhun mais accompagne aussi la délégation des pèlerins qui se rend en Inde chaque année. Il fait partie du voyage sponsorisé cette année comme l'année dernière. Il réalisera un reportage sur le pèlerinage somme toute privé !

Le DG P. I. de la WMA viré

Le débordement des matières fécales à Phoenix quelques semaines de cela a fait une première victime à la Wastewater Management Authority. Il s'agit d'Alex Radhay, le directeur général par intérim. Il a été désigné comme le coupable par le président du conseil d'administration, Suleiman Hansrod qui agit de plus comme un Executive Chairman un peu à la manière du président du conseil d'administration de la Mauritius Broadcasting Corporation, Bheejaye Ramdenee. C'est Navin Jawaheer, adjoint au directeur général qui agit comme «officer in charge».

Des candidats rouges présents dans les villes

Les échéances électorales approchent à grands pas. Les premiers signes sont les candidats qui occupent le terrain. Le Constituency Labour Party a déjà des candidats confirmés dans la capitale et les villes.

Un syndicat vient aider

Faute de pouvoir répondre à «l'express» au sujet des chiffres sur la performance de Mauritius Telecom, c'est un syndicat qui a été envoyé au front. Il s'agit de la Mauritius Telecom Employees Association. Un syndicat à la solde du management, qui a organisé une conférence de presse pour répondre à notre publication. Aucun autre syndicat ne s'est mouillé pour l'heure à cet exercice de communication périlleux. D'autres syndicats pourraient se manifester pour défendre les profits «record» de Rs 1,3 milliard seulement.

Le goinfre... au placard

Une Permanent Secretary, transférée à un autre ministère, se plaint de ne plus toucher autant d'argent qu'avant... vu qu'elle ne squatte plus les «boards». Celle qui avait la réputation d'être un pigeon voyageur ne touche plus de «per diem» car elle n'assiste plus aux missions à l'étranger, étant clouée au sol par son nouveau patron. Il faut dire qu'avant comme elle siégeait au sein de 7-8 «boards», elle touchait presque un second salaire et cela grâce au soutien de son ancien ministre.

Radio gaga

Au sein de l'une des nouvelles radios privées, certains employés restent «gaga» devant l'amateurisme de la direction. Surtout du fait que des équipements ne sont toujours pas arrivés. En attendant, la salle de rédaction se transforme en salle de fête où il est bon de célébrer quelques anniversaires au quotidien...

Unwanted au n° 3

Ce candidat raté du PTr aux dernières élections a visiblement du mal à se faire accepter au n° 3, Port-Louis maritime - Port-Louis Est. Absent du terrain pendant ces quatre dernières années, il a subitement décidé de se faire voir, estimant être bien placé pour obtenir une investiture cette fois-ci. C'est ainsi qu'il s'est rendu à une mosquée très fréquentée de PlaineVerte pour le Jummah, vendredi dernier, en s'habillant en... costume ! Ce qui lui a valu une sévère remontrance de quelques habitués des lieux, ces derniers lui demandant même de déguerpir. «Pa vinn fer politik isi», lui a-t-on lancé. Celui qui se vante de faire partie du «think tank» du PTr en a ainsi pris pour son grade puisqu'il ne semble pas connaître les réalités sociales de cette circonscription...

Ile Maurice

Le PPS Aliphon giflé - «Je croyais que c'était un voleur», dit l'automobiliste

Soupçonne d'avoir giflé le Private Parliament Secretary (PPS) Alain Aliphon, un habitant de La-Tour-… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.