Ile Maurice: Vidéo sur Facebook - Ramgoolam utilise les réseaux sociaux pour toucher l'électorat

Le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, a publié une vidéo sur sa page Facebook officielle, jeudi soir. Vidéo qui a, depuis, été reprise et partagée par des internautes, entre autres. On l'y voit inviter les partisans du PTr, mais aussi les citoyens en général, à partager avec lui, via ce forum, leurs propositions électorales en vue des prochaines législatives. Un exercice auquel le leader du PTr ne nous a pas tellement habitués. Selon un de ses proches collaborateurs, Navin Ramgoolam s'est fait un devoir de se familiariser avec les réseaux sociaux et les moyens de communication modernes ces dernières années, afin d'être plus proche de son électorat.

Notre interlocuteur précise que l'ancien Premier ministre privilégie une communication à deux sens plutôt qu'une communication unilatérale «comme c'était le cas en 2014 avec 'viré mam'». D'ailleurs, les propositions des jeunes membres du parti ont été prises en compte par leur leader. Mais pourquoi a-t-il décidé de mettre cette vidéo en ligne le 16 mai ? Plusieurs internautes s'interrogent en effet sur le timing de la publication de la vidéo, qui est d'une durée de 3 minutes et 22 secondes.

Selon notre source, Navin Ramgoolam a été agréablement surpris par les messages positifs des internautes depuis le meeting du 1er-Mai à Port-Louis, d'autant plus que nombreux d'entre eux avaient des propositions jugées intéressantes à faire. C'est ce qui l'a poussé à faire la vidéo. «Les élections approchent. Il veut être à l'écoute de l'électorat et des citoyens en général avant de finaliser le manifeste du parti. C'est la raison pour laquelle il a choisi de faire la vidéo. Il n'y a pas d'autres raisons derrière le timing. La vidéo aurait pu être postée un autre jour.»

Programme électoral

Dans la vidéo, Navin Ramgoolam promet de considérer «toutes les propositions qu'il recevra» lorsque viendra le moment d'élaborer le programme électoral du PTr. Pour le leader des Rouges, il est «clair que la population s'oriente plus vers [son] parti car elle est dégoûtée avec le népotisme du gouvernement actuel.» «Bann zour sa gouvernman-la konté. Le PTr représente l'alternance, un parti responsable», dit-il avant de poursuivre. «Sé enn parti ki non selman à lékout mé mo osi invit bann Morisien ek bann Morisienn kontinié dialog.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.