Burkina Faso: Coopération bilatérale - L'ambassadeur d'Autriche dit au revoir au Burkina

L'ambassadeur d'Autriche au Burkina Faso a été reçue en audience au Palais de Kosyam, le vendredi 17 mai 2019. La diplomate est allée annoncer son départ au chef de l'Etat, Roch Kaboré.

Caroline Gudenus ne sera plus la voix officielle de l'Autriche au Burkina Faso. Cette ambassadrice du Burkina Faso avec résidence à Dakar, au Sénégal est en fin de mission. C'est pourquoi, elle a effectué le déplacement de Ouagadougou pour le dire de vive voix au Président du Faso, Roch Kaboré.

Ce dernier, lui a accordé une audience, le vendredi 17 mai dernier, au palais présidentiel de Kosyam. « J'ai rencontré le président pour une visite d'adieu puisque je suis en fin de mission au Burkina Faso», a expliqué la diplomate, à sa sortie d'audience.

Pour elle, cet tête-à-tête avec le président Kaboré était nécessaire parce que l'Autriche a une relation très particulière avec le Pays des Hommes intègres. « Le Burkina Faso est l'un des 4 pays partenaires de l'Autriche en Afrique. Nous avons un programme de coopération et de développement avec le Burkina. Nous avons un bureau de coopération basé à Ouagadougou. Il représente la présence continue de l'Autriche dans votre pays », a soutenu Mme Gudenus.

Pour elle, la coopération entre les deux pays doit se renforcer dans d'autres domaines (économique,... ). Lors de leurs échanges, la situation sécuritaire s'y est invitée. La diplomate autrichienne a dit rassurer le président du Faso que « nous soutenons toutes les mesures que le gouvernement peut prendre pour sécuriser le pays. C'est important pour la stabilité de la région, mais pour nous. Puisque beaucoup de nos projets de développement sont dans cette région et sont difficile à implémenter. Nous sommes tous très intéresser à stabiliser ces régions et de maitriser cette situation sécuritaire".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.