Madagascar: Opération de pacification dans le Nord - Ouest - Un Lieutenant de l'Armée blessé par balle dans un accrochage avec des « dahalo »

Hier, l'hélicoptère de l'Armée Malgache a été dépêché illico dans la région de Melaky pour récupérer un militaire qui a été blessé lors d'un accrochage avec des « dahalo » entre Soahaloka et Ankavandra.

Portant le grade de Lieutenant et travaillant au 2e Régiment du Génie militaire à Toamasina, cet officier de l'Armée fait partie des militaires effectuant une opération de pacification dans le Nord- Ouest du pays.

Cet affrontement sanglant a eu lieu quand son équipe est partie pour démanteler un « kizo », ou lieu de cachette des « dahalo » dans la localité, hier vers 6 heures 30.

Selon l'information recueillie auprès du service de la communication de l'Armée Malgache, le lieutenant a reçu une balle dans le crâne pendant un combat qui a duré quelques heures. Vue la gravité de son cas, l'Etat-major général de l'Armée malgache a alors mobilisé un hélicoptère pour évacuer le blessé à Antananarivo le plus vite possible.

Vers 17 heures 30, l'appareil transportant le blessé a atterri au camp militaire de Betongolo où un comité d'accueil dirigé par le directeur de cabinet du Ministre de la Défense nationale a reçu le patient pour l'emmener, tout de suite à l'hôpital militaire de Soavinandriana.

Selon toujours les informations émanant du service de communication de l'Armée, le combat entre les militaires et les « dahalo » a encore continué jusqu'en début de la soirée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.