18 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire - Le bureau exécutif prône la rigueur budgétaire

L'assemblée locale poursuit sa sixième session ordinaire ouverte il y a quelques jours, en mettant l'accent sur la sécurisation des recettes municipales pour la réalisation de son programme.

Au nombre des affaires qu'examinent les conseillers, figurent en bonne place le rapport d'activités de l'intersession du bureau exécutif, les comptes administratif et de gestion exercice 2018, l'accord de jumelage avec la ville de Walvis Bay (Namibie), enfin, l'accord de financement avec la Socofi.

Dans son mot de circonstance lors de l'ouverture des travaux, Jean François Kando, président du conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, a reconnu que malgré l'imagination, l'ardeur à la tâche et la combativité des élus locaux qui ont donné quelques résultats encourageants, beaucoup reste encore à faire, surtout en ce qui concerne la maximisation des ressources fiscales. « Il faut l'avouer, notre commune est et demeure un puissant et impressionnant gisement fiscal, hélas! mal exploité, sinon inexploité », a-t-il dit .

« La réussite de notre programme est non seulement au prix de notre capacité à mobiliser nos recettes mais aussi des mesures correctives destinées à limiter les pertes d'échelle consécutives aux nombreuses évasions fiscales constatées », a précisé Jean-François Kando.

Traversé par une crise caractérisée par un amenuisement prononcé des recettes locales et une baisse très remarquée de la formation brute du capital fixe de sa ville, le conseil départemental et municipal de Pointe-Noire reste déterminé à maximiser ses recettes.

Son accord passé avec le cabinet d'études et de conseil Geeps consulting et l'implication des services des impôts lui ont permis de recenser 17 091 établissements dans quatre des arrondissements de la ville, à savoir Lumumba, Mvou-Mvou, Loandjili et Mongo Mpoukou. Le produit financier attendu est de 586 25. 000 francs FCA.

Ce montant ne prend pas en ligne de compte plusieurs autres produits non encore inventoriés à ce jour. Il reste à terminer cette opération dans les arrondissements Tié-Tié et Ngoyo puis éditer les rôles correspondants pour leur mise en recouvrement par la recette municipale.

Aussi, le conseil se doit sans tarder de mobiliser les ressources nécessaires afin que la plate-forme sur la circulation des conteneurs, initiée en partenariat avec le guichet unique des opérations transfrontalières, soit opérationnelle. C'est également une piste de maximisation des recettes qui permettra à la ville de percevoir un produit sur chaque conteneur qui rentre dans le périmètre urbain.

Par ailleurs, la lutte contre les antivaleurs a amené le bureau exécutif à convoquer, conformément aux textes en vigueur, une commission de discipline au cours de laquelle des agents municipaux incriminés pour des actes de malversations financières au détriment de la collectivité ont été sévèrement sanctionnés.

Notons que pour parfaire le financement et la réalisation de son programme de développement en vue de l'amélioration des conditions de vie de la population, le conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a opté pour la voie du partenariat public-privé, mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.