Afrique: CAN masculine de handball Tunisie 2020 - Le Congo d'office qualifié

L'information a été donnée par le secrétaire général de la Confédération africaine de handball, le 17 mai, à sa sortie de l'audience avec le ministre des Sports et de l'éducation physique.

« Le Congo est d'office qualifié, j'espère qu'on le verra dans cette compétition », a insisté Charles Omboumahou, sans pour autant revéler à la presse d'autres informations de premier ordre qu'il a données à Hugues Ngouélondélé. « En tant que secrétaire général d'une organisation continentale, il me revient chaque fois quand je me présente dans un pays de rencontrer le ministre des Sports. Il y a des informations de premier ordre que je devrais lui communiquer. Ensuite, je pourrai m'entretenir avec la Fédération congolaise de handball qui nous représente ici », a-t-il déclaré.

Avant lui, le ministre des Sports et de l'éducation physique a reçu Juste Bernadin Gavet. Le sécretaire exécutif du Conseil consultatif de la jeunesse a échangé avec le ministre sur l'encadrement des jeunes sportifs ainsi que leur formation dans toutes les disciplines. Il a également insisté sur la relance des jeux de l'Office national des sports scolaires et universitaires (Onssu).

« Nous constatons aujourd'hui que certaines activités dans le milieu scolaire et universitaire n'existent plus. Nous parlons des jeux de l'Onssu qui étaient un grand moment de la jeunesse. Ils rassemblaient les jeunes et permettaient de détecter les jeunes talents. Nous voulions savoir quels sont les problèmes qui entravent leur bonne organisation », a commenté Juste Bernadin Gavet, sans perdre de vue les questions liées au fonctionnement de l'Institut national de la jeunesse et sports. « Nous avons évoqué le fonctionnement de certains établissement publics qui ont une influence considérable sur la jeunesse. Il était question pour nous de nous informer de la gouvernance de cet établissement qui forme les encadreurs de la jeunesse », a-t-il conclu.

Le président de la Jeune chambre internationale, mouvement des jeunes citoyens actifs, quant à lui, a rencontré le ministre pour lui présenter le projet sur le sommet « Peace is possible » ( la paix est possible) qu'il entend organiser en septembre prochain à Brazzaville. « Nous pensons que l'organisation de ce sommet à Brazzaville serait quelque chose de très grand pour l'Afrique parce que nous pensons que l'atteinte des Objectifs de développement durable est liée à la paix. Nous avons présenté au ministre tous les contours liés à ce sommet », a souligné Fernand Gaboumba Mounkengué.

Selon lui, le ministre s'est dit prêt à les accompagner pour la réussite de l'événement. Fernand Gaboumba Mounkengué a associé le sport à cet événement parce qu'il est un vecteur important pour la paix. « Nous pensons que le sport qui unit les peuples peut favoriser la cohésion. Il peut favoriser l'unité des peuples. Voilà pourquoi sa place est importante », a-t-il estimé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.