18 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Hygiène - Ladministration pénitentiaire met la propreté dans les lieux de détention

Pour garantir le droit à la bonne santé dans un environnement sain, l'administration pénitentiaire et le personnel des maisons d'arrêt sont déterminés à résoudre le problème de l'insalubrité en milieu carcéral.

« Il est inconcevable qu'un détenu qui entre à la Maison d'arrêt en bonne santé sorte de là avec le paludisme ou une autre pathologie du fait que les lieux de détention ne sont pas assainis. Nous devons veiller à ce que les détenus soient en bonne santé et maintenir la salubrité dans leur environnement de détention», a fait savoir Jean Blaise Komo, directeur général de l'administration pénitentiaire.

Avec l'appui du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, l'assainissement des milieux carcéraux va s'étendre jusque dans le Congo profond : Sibiti, Mossendjo, Mossaka, Owando... « Partout où les maisons d'arrêt sont implantées dans le pays, l'assainissement doit se faire de façon permanente », a déclaré le directeur général de l'administration pénitentiaire, évoquant, par ailleurs, la circulaire du Premier ministre qui fait de chaque premier samedi du mois un jour dédié aux opérations de salubrité publique.

Maintenir dans un état sain le milieu carcéral est une initiative qui mérite une attention particulière. Dans son rapport intitulé « Prévenir la santé grâce à un environnement sain », l'Organisation mondiale de la santé indique que la morbidité imputable à l'environnement dépasse huit millions. Plusieurs décès sont donc liés aux facteurs environnementaux.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.