Congo-Kinshasa: En perspective du retour de Moïse Katumbi, Lubumbashi en effervescence ce samedi

Mobilisation tous azimuts, ce samedi 18 mai 2019, dans les rues de Lubumbashi (Haut-Katanga). Enfants, jeunes et vieux, tous accourent pour accompagner la caravane motorisée organisée, à cet effet, par la coordination d'Ensemble Grand Katanga.

La capitale cuprifère est ainsi rythmée par une ambiance de communion et d'amour entre la population et son leader... Un amour qui, visiblement, n'a pas été impacté ni par la distance imposée à l'ancien gouverneur du Katanga, ni par le temps !

Des drapeaux des autres partis de la mosaïque LAMUKA sont visibles.

Du Golf-Plateau, point de départ de la caravane, premier arrêt, la Cité Karavia dans la commune Annexe. Là, au terrain Saint Augustin tout comme au quartier Kalubwe, le député Abraham Soriano, coordonnateur de Lamuka dans la province a rassuré les partisans sur l'autorisation de survol et d'atterrissage accordé à l'avion de Katumbi. Dans les quartiers des communes de Rwashi, Katuba et de la Kenya, le même message à été répété. Celui d'appeler la population à descendre massivement lundi 20 mai à l'aéroport pour réserver un accueil délirant à Moïse Katumbi.

Le rendez-vous est donc ferme : lundi 20 mai, Moïse Katumbi va fouler le sol lushois après 3 ans d'exil. Entretemps, Lubumbashi accueille déjà des délégués qui proviennent de plusieurs provinces du pays, notamment la capitale Kinshasa. Ils arrivent de partout, indiquent-ils, pour prouver que l'envergure de Katumbi n'est pas seulement le Haut-Katanga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.