Angola: Le Chef de l'Etat considère le moment idéal pour investir en Angola

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a estimé samedi, à Luanda, que c'était le moment idéal pour investir en Angola.

S'adressant à la presse, au terme du coup d'envoi du tournoi "Presidential Golf Day", le numéro angolais a déclaré qu'il avait créé un environnement propice à l'investissement dans les domaines les plus variés, offrant ainsi des avantages prometteurs aux premiers investisseurs.

Il croit que le sport, en particulier le golf, est un excellent ambassadeur, car il est étroitement lié au secteur du tourisme.

Le Président angolais considère que cet événement pourrait être le point de départ pour les touristes qui visitent le pays.

João Lourenço a, par ailleurs, fait savoir que l'appel d'offres pour la construction du marginal de Corimba avait été annulé, mais que les travaux seraient effectués indépendamment des constructeurs.

Il a informé que le pays travaillait avec les institutions internationales pour lancer le projet okavango-zambeze et qu'il aura bientôt la visibilité souhaitée.

Il espère qu'okavango-zambeze sera le principal projet touristique du pays en raison de sa taille et de son potentiel.

Interrogé sur l'absence de la députée Tchizé dos Santos au Parlement, le Chef de l'État a répondu que le président de l'Assemblée nationale devait répondre à cette affaire.

João Lourenço a rencontré le même jour les présidents des forums mondial et africain du tourisme, respectivement Bulut Baggi et Danilo Nhantumbo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.