Afrique: Coupe de la CAF - RS Berkane-Zamalek à guichets fermés

La Renaissance sportive de Berkane dispute dimanche sa première finale continentale, en affrontant le Zamalek pour le titre de la Coupe de la CAF. Les Orientaux, bien que diminués par les absences, ont l'obligation de se créer un avantage conséquent avant le match retour, prévu dans une semaine à Alexandrie.

Cette finale aller de Coupe de la CAF qui oppose, demain, Berkane au Zamalek devrait se jouer à guichets fermés, à en croire sport.le360.ma. Selon le media, les billets ne sont plus disponibles à la vente.

Le moment qu'attendaient tous les supporters de la Renaissance sportive de Berkane est enfin venu. Après avoir remporté la Coupe du Trône en novembre, le club de l'Oriental s'apprête à disputer sa toute première finale de Coupe d'Afrique. Et pas des moindres, puisque les Berkanis affrontent l'un des géants du continent, le Zamalek, en finale aller de la Coupe de la Confédération.

L'objectif pour les hommes de Mounir Jaâouani est de remporter une belle victoire sur la pelouse du stade municipal de Berkane et mettre ainsi toutes les chances de leur côté avant le match retour, prévu le 26 de ce mois à Alexandrie au stade Borj Al Arab. La RSB est dans l'obligation d'obtenir un résultat positif lors de ce match pour aborder la manche retour de manière sereine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.