Afrique: Historique des clubs marocains en finales des compétitions africaines inter-clubs

Deux clubs marocains sont en finale des deux coupes continentales dans leurs éditions de 2019 : Le Wydad Athletic Club affrontera l'Espérance tunisienne en Ligue des champions Total de la CAF alors le RS Berkane devrait affronter le géant égyptien Zamalek en Coupe de la Confédération Total de la CAF.

Dans l'histoire des compétitions africaines de clubs, les formations marocaines ont remporté le trophée de la Ligue des Champions à six reprises tout comme la Coupe de la Confédération. Pour la Super Coupe de la CAF, les marocains l'emporté à quatre reprises en neuf finales.

En 2019, c'est la cinquième fois de la même saison que deux clubs marocains sont en finale des deux compétitions phares du football africain. La première fois remonte à 1997 avec Raja Club Athletic et les FAR de Rabat. Le Raja avait remporté la Ligue des champions face aux ghanéens du Goldfields alors que les FAR avaient perdu face aux Tunisiens de l'Etoile du Sahel.

La deuxième fois ou deux formations marocaines se sont hissés en finale des compétitions africaines des clubs fut en 1999 avec les éternels rivaux, le RAJA et le WAC de Casablanca.

La même chose s'est produite de nouveau en 2002. Le Raja avait alors perdu contre le géant égyptien Zamalek en Ligue des champions, tandis que le Wydad a battu l'Asante Kotoko du Ghana en Coupe de la CAF.

En 2011, le Wydad de Casablanca et le Maghreb de Fès ont joués les finales des deux coupes africaines des clubs. Le WAC s'est s'est incliné 1 à 0 face à l'Espérance de Tunis alors que les joueurs du Maghreb de Fes avaient remporté le trophée face à un autre club tunisien, le Club Africain.

Pour cette année, même la Super Coupe pourrait être inédite si les Raja et leRS Berkane remporte leurs finales. En effet, jamais deux clubs marocains se sont affrontés pour la super coupe de la CAF.

Les résultats de ces trois dernières années montrent que les clubs marocains sont revenus à la suprématie et à la domination du football africain. Exemple en est, le Raja est le détenteur du titre de la Coupe de la Confédération CAF et de la Super Coupe de la CAF et le Wydad a remporté la Ligue des champions de la CAF en 2017 et la Super Coupe de la CAF la même saison.

« Deux équipes marocaines participant aux finales de la Ligue des champions de la CAF et de la Coupe de la Confédération de la CAF montrent le dynamisme du football marocain, en particulier au niveau des clubs », déclare à CAFonline.com le journaliste marocain et analyste du football Jamal Astaifi. «Ces équipes ont profité de la forte concurrence et de la rivalité en championnat (Botola), ainsi que de la pression positive des supporters qui sont devenus plus attachés à leurs équipes, ce qui pousse les présidents de clubs à garder leurs meilleurs joueurs » , a t-il ajouté.

Outre la possession du ballon, un grand effort défensif, un style offensif, la force mentale et le soutien inconditionnel des supporters, le Wydad et le RS Berkane ont rendu le pays fier de ce grand exploit, notamment la qualification de Berkane pour la finale africaine.

Le Wydad a composté son billet pour la finale après avoir éliminé le club sud-africain Mamelodi Sundowns. Quant aux Berkanis, ils se sont retrouvés en finale après avoir battu le CS Sfaxien de Tunisie.

"Les deux clubs ont mérité leur qualification pour les deux finales et sont capables de battre l'Espérance et le Zamalek » ajoute Jamal Staifi.

Il y a lieu de souligner qu'il est rare que deux clubs du même pays participent à la finale des deux compétitions africaines inter-clubs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.