19 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Katiola - Les populations sensibilisées contre l'excision

Au total 169 enseignantes d'une amicale à Katiola ont bénéficié d'une séance de formation sur le cancer du col de l'utérus et d'un dépistage gratuit, rapporte l'Agence ivoirienne de presse (Aip).

Au cours de la formation, vendredi, le médecin commissaire de police, Yao Kouadio Côme, a insisté sur les mutilations génitales féminines (MGF) qui ont un impact sur la sexualité potentiellement complexe, rapporte l'Aip.

Il a expliqué que la femme victime de l'excision perd l'orgasme, l'excitation et la lubrification de façon indirecte.

« Celles qui sont victimes de l'excision peuvent perdre leur identité féminine car ces violences peuvent créer un stress post-traumatique ou psychologique et les douleurs liées à la cicatrice créent à leur tour une complication obstétricale », a-t-il indiqué.

Cote d'Ivoire

Les évêques de Côte d'Ivoire lancent un appel à la paix

À mesure qu'approche la présidentielle de 2020, les discours politiques se durcissent et font grandir… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.