Tunisie: Les "24 parfums "de Mohamed-Ali Kammoun sortent au delà des frontières pour parfumer "l'Olympia de Paris" le 19 septembre 2019

Tunis — L'aventure avait commencé avec "Parfums" présenté dans une avant première à l'ouverture des Journées musicales de Carthage (JMC 2016) et la même année à la cérémonie d'ouverture de la manifestation "Sfax Capitale de la Culture arabe 2016". Au fil des années, le projet musical du compositeur, pianiste et arrangeur Mohamed-Ali Kammoun a grandi pour devenir "Les 24 parfums", un voyage musical revisité du riche patrimoine des 24 gouvernorats du pays.

Cette oeuvre qui puise sa force dans la recherche musicale continue et des résidences artistiques dans les régions en côtoyant de plus près les populations porteuses de ce patrimoine vocal ancestral, sort après quatre ans et pour la première fois au delà des frontières : elle sera accueillie le 19 septembre 2019 sur Seine de l'Opéra de Paris, une salle légendaire de 2000 places, informe Mohamed-Ali Kammoun sur sa page facebook. Les commentaires : ce spectacle toujours en tournée en Tunisie, est "digne des plus grandes scènes du monde".

Porté par sa puissante formation académique, le pianiste travaille depuis des années sur des œuvres locales en introduisant certaines sonorités occidentales à influence jazz sans toutefois leur porter des artifices lourds. La majorité des oeuvres instrumentales a été développée en 2015 lors de la résidence de l'artiste à la Cité internationale des arts de Paris. Un projet avec lequel il espérait faire l'ouverture du festival international de Carthage 2016. Mais ce sont deux années plut tard en 2018, qu'il présenta ce projet musical sur la scène de l'amphithéâtre romain de Carthage, à la soirée de clôture de la 54ème édition du festival international de Carthage (FIC).

Cette oeuvre orchestrale et visuelle qui réunit une très large équipe est un portrait musical de la Tunisie, mis en relief par une animation visuelle du designer-graphiste Raouf Karray. Le projet a donné à voir et à découvrir la beauté d'une Tunisie plurielle, un pays riche par sa culture et fier de son patrimoine et de ceux qui ont réussi avec subtilité, à le revisiter et à le mettre en valeur, dans sa musique, ses lieux, son histoire, ses blessures, ses douleurs, ses joies, ses espoirs et ses rêves.

Après des workshops effectués dans les 24 gouvernorats tunisiens, les "24 parfums" ont pris de l'ampleur à l'échelle nationale et suscité l'admiration des nombreux publics qui ont pu découvrir les tréfonds musicaux de tout le pays.

Le compositeur est actuellement en train d'enregistrer un double album des 24 parfums. Soutenu par le fonds européen "Tfanen-Tunisie créative", un film documentaire "24 pafums.la doc" est actuellement en phase de post production. L'enregistrement sonore et visuel vise à immortaliser toute cette aventure qui a commencé en 2016 et qui a été financée par le ministère des affaires culturelles, a précisé Mohamed-Ali Kammoun à l'agence TAP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.