Cote d'Ivoire: Célébration de l'excellence - Doumbia Ibrahima salue la victoire du management de son ministre

Doumbia Ibrahima, Directeur central des affaires financières (Dcaf) au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été élu, récemment, le meilleur du pays.

Sur 40 en compétition. Jeudi dernier, il est venu avec ses pairs Daf, réunis au sein d'une conférence, remettre son trophée au premier responsable dudit département, le ministre Albert Mabri Toikeusse. Parce qu'il estime que ce prix est la victoire d'un management.

Celui du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. « Quand on dit que vous êtes le meilleur Daf du pays, cela veut dire que vous avez un bon ministre, qui vous responsabilise, qui vous fait confiance et qui vous permet d'avoir des coudées franches.

C'est ce qui nous a permis d'atteindre ce résultat », a souligné Doumbia Ihbahima. Il estime aussi que ce prix est la victoire de tous ses collaborateurs, les Daf des structures sous tutelle.

C'est en somme la victoire d'une équipe qui travaille ensemble dans le cadre d'un management participatif initié par le ministre de l'Enseignement supérieur. « Aujourd'hui, personne n'est seul.

Nous avons vaincu ce problème d'isolationnisme. Nous sommes fiers, parce que tout ce que nous avons prévu, nous avons réussi à le faire. C'est cela la gestion axée sur le résultat. Nous sommes déjà en avance sur cet aspect ».

Ce travail d'équipe produit, selon lui des résultats. Notamment la résolution du problème des heures supplémentaires, qui étaient, à 90%, les causes des remous sociaux, dans les universités et les Centres régionaux des œuvres universitaires (Crou).

Problème des heures complémentaires réglé

Il a aussi fait savoir que le problème des heures complémentaires a été réglé. Si bien que tous les problèmes en cours dans les universités ne sont plus d'ordre budgétaire, parce qu'une bonne prévision a été faite.

« Nous maîtrisons l'exécution budgétaire, les dépenses, ainsi que toute la procédure. Au niveau de l'exécution du budget, et cela est dû au fait que les uns et les autres apportent leur expérience, c'est ce partage qui fait notre force », a souligné Doumbia Ibrahima qui a prié afin que les œuvres du ministre Albert Mabri Toikeusse impactent ce ministère et toute la Côte d'Ivoire. Celui-ci a félicité son « capitaine » pour ce bon résultat.

Il a, par ailleurs, dit qu'il n'est pas arrivé dans ce département pour faire la chasse aux sorcières. « Ce qui est mauvais, selon lui, c'est la haine et l'absence de fraternité. Nous sommes tous au service de l'Etat qui a investi en chacun de nous.

Quand une personne a des dispositions pour un travail, il faut l'encadrer et la mettre en confiance, pour qu'elle donne le meilleur d'elle-même », a indiqué le ministre qui a exhorté les Daf à travailler davantage.

« Après la remise du trophée, tout le monde retourne en compétition. Le compteur est à zéro », a-t-il dit. Heureux que son Daf central soit le meilleur, parce qu'a-t-il dit, « quand les choses ne vont pas comme il faut dans un ministère, c'est le premier responsable qui est mis à l'index ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.