Afrique de l'Ouest: Freetown et Abidjan veulent renforcer leur coopération

Donner un coup d'accélérateur aux relations bilatérales entre la Sierra Léone et la Côte d'Ivoire. C'est le sens de la visite d'amitié et de travail effectué, hier, sur les bords de la lagune Ebrié, par le Président de la République sierra léonaise. Julius Maada Bio était pour la deuxième fois dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

C'est à 11h 05 mn que l'avion transportant l'hôte du chef de l'Etat ivoirien a foulé le tarmac de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

A l'échelle de coupée, le président Alassane Ouattara, accompagné du vice-président, du Premier ministre et du ministre d'Etat, ministre de la Défense ; pour souhaiter la bienvenue à l'hôte du jour.

Il s'en suit les honneurs militaires de deux sections de la gendarmerie et trois sections de la garde républicaine avec en toile de fond les hymnes nationaux des deux pays exécutés par une section de la Garde républicaine.

Après les civilités, le cap est mis sur le Palais de la Présidence de la République où les deux personnalités s'entretiennent durant plus d'une heure et demie.

« Je me réjouis de votre présence qui est l'illustration des excellentes relations entre nos deux pays et des liens privilégiés entre nos deux peuples et l'amitié que vous me portez personnellement », a déclaré le président Ouattara.

Avant de se féliciter des progrès réalisés par la Sierra Leone, notamment en matière de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption, de démocratie et des grands chantiers structurant lancés sur l'ensemble du territoire.

« Nous venons d'avoir des échanges très fructueux qui nous ont permis de passer en revue la coopération entre la Côte d'Ivoire et la Sierra Leone », a-t-il confié. A l'en croire, les deux chefs d'Etat se sont engagés à œuvrer au renforcement et à la diversification de leurs relations.

« Nous avons noté qu'en dépit des importantes potentialités qu'offrent nos deux économies, le volume des échanges globaux demeurent très faibles », a-t-il regretté.

Et de relever : « Nous avons donc décidé de dynamiser ces échanges en mettant l'accent sur la coopération dans les secteurs de l'agriculture, de l'éducation, de l'énergie, notamment la fourniture d'électricité, du commerce et de l'investissement.

D'autres domaines de coopération sont également susceptibles d'être développés notamment l'adduction en eau potable, les infrastructures, les transports terrestres et fluviaux, la construction immobilière ».

Aussi, les deux présidents ont convenu de la reprise des vols Air Côte d'Ivoire à destination de Freetown dans le courant de cette année.

A cet effet, une commission mixte sera mise en place afin de permettre des missions de prospection économique et d'exécuter les décisions bilatérales.

Il a aussi été question de la revitalisation de l'Union du Fleuve Mano. « Il existe d'ailleurs un projet d'interconnexion énergétique entre la Côte d'Ivoire, la Guinée et la Siéra Léone dans le cadre d'un projet identifié par l'Union du Fleuve Mano », a rappelé Alassane Ouattara.

L'actualité sous-régionale et continentale était au menu des échanges, notamment la situation socio-politique au Mali, au Burkina Libye, en Algérie et au Soudan. « Nous avons réaffirmé notre volonté de conjuguer nos efforts pour continuer de lutter contre le terrorisme et l'extrémisme violent en Afrique », a-t-il confié.

A son tour, le président Julius Maada Bio a félicité son homologue ivoirien pour sa contribution à la résolution de la crise dans son pays en 1996.

« Nous vous remercions pour l'aide que vous nous avez apportée et je ne manquerai pas de remercier la Côte d'Ivoire et de saluer votre leadership en tant que grand visionnaire qui a mené à bien les négociations qui ont permis à notre pays de sortir des différentes crises que nous avons connues », a-t-il confié.

Il a également salué le leadership du président Ouattara pour la stabilité et l'embellie économique que connait la Côte d'Ivoire.

« Nous vous félicitons également parce que tout comme la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire a connu une période de crise mais grâce à votre approche, grâce à votre leadership, le pays est stable et connait une embellie économique », a-t-il soutenu.

Non sans promettre de traduire en acte les résolutions prises au cours de ces échanges afin de donner un nouvel élan économique à la coopération.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.