Algérie: Skikda - Des antiquités en péril recherchent désespérément un nouveau musée

Skikda — La réalisation d'un nouveau musée d'archéologie à Skikda fait depuis plusieurs années l'objet d'une requête récurrente et insistante d'un grand nombre de spécialistes afin de sécuriser des antiquités en péril, comme l'a affirmé samedi l'archéologue et ancien directeur du musée de Skikda, Mahieddine Chebli.

L'archéologue a indiqué à l'APS que la réalisation d'un nouveau musée d'archéologie est impérative en raison du sérieux état détérioration dans lequel se trouve l'actuel musée de Skikda qui subit les éléments extérieurs et plus partiellement l'humidité.

A leur grande déception, les passionnés locaux d'histoire et d'archéologie ont longtemps attendu ce projet qui selon Chelbi devait initialement voir le jour près de "Dar El Moualim" au centre ville Skikda, pour ensuite changer d'emplacement et être réalisé à "la Cité Ben Houria", et finira par définitivement tomber aux oubliettes sans qu'aucune explication ne soit donnée.

Le musée de Skikda, situé près du siège de l'Assemblée populaire communale et du centre culturel Hacen Chebli, offre l'opportunité à ses visiteurs d'apprécier tout au long de l'année pas moins de 110 objets archéologiques datant de plusieurs époques historiques, faisant de cet endroit le lieu privilégié de bon nombre de chercheurs et d'universitaires, a souligné son gérant, Hakim Tayyar.

Ce musée a ouvert ses portes au public lors de l'inauguration du centre culturel Hacene Chebli en 1987, a-t-on encore détaillé.

Mettant en avant des trésors archéologiques allant de la préhistoire à l'époque coloniale en passant par l'époque romaine où encore punique, l'on peut notamment y découvrir une immense statue d'Antoine le pieux, divers objets funéraires des colonnes, des ustensiles en terre cuite, ainsi que des manuscrits et de vieux ouvrages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.