Soudan: Le CCFOP annonce sa vision sur le gouvernement de transition

Khartoum — Le chef du comité de coordination des forces et organisations politiques (CCFOP) Dr. Abdel Rahman Ahmed a déclaré dimanche que leur vision de l'accord bilatéral entre le conseil militaire de transition (CMT) et les forces de la déclaration de la liberté et du changement (FDLC), n'est pas encore concrétisée en raison du manque de clarté de la vision des parties même de l'accord.

Dr. Abdel Rahman a souligné que le CCFOP avait été formé à la demande du CMT lors de la première réunion avec les forces politiques réunies dans la Salle de l'Amitié, le CCFOP représentant les commissaires des 177 partis , organisations et mouvements armés ayant rencontré le CMT, indiquant à la sélection de 30 membres pour le comité qui ont entamé des réunions directes et conclu à leur vision sur le gouvernement de transition.

Dr. Abdel Rahman a révélé que la vision du CCFOP sur le gouvernement de transition est de former un conseil souverain de dix membres avec un cabinet de 25 membres et un parlement de 400 membres.

Le CCFOP a proposé un mandat de deux ans pour le gouvernement de transition et pourrait être prolongée de quatre ans, tandis que l'adoption de la Constitution de 2005 avec l'abrogation des lois en conflit.

Tout en appelant à la restructuration de l'Etat a l'échelle civile et militaire, soulignant le maintien du système des 18 états fédérés jusqu'à la tenue d'une conférence spécialisée sur ces états fédérés.

Le CCFOP a conclu sa vision sur le procès équitable de tous ceux qui ont commis et porté atteinte au droit du peuple et de la patrie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.