Congo-Kinshasa: L'opposant Moïse Katumlbi est de retour à Lubumbashi

L'opposant Moïse Katumbi est de retour en RDC, trois ans après son exil pour la Belgique. Il est arrivé à Lubumbashi, ce lundi, en jet privé. Il a été accueilli par ses partisans.

À 11h44 exactement, heure locale, un jet privé gris à bandes blanches a fendu le ciel bleu, sous un soleil de plomb, avec à son bord l'ancien gouverneur du Katanga.

Moïse Katumbi s'est d'abord entretenu dans l'intimité avec ses enfants, son frère et le représentant local de sa plateforme politique, Ensemble, avant de descendre sur le tarmac, souriant et tout habillé de blanc, en signe de paix.

« Je me sens très bien », a-t-il déclaré, avant de remercier le Seigneur, d'abord, puis les nouvelles autorités du pays, pour lui avoir permis de rentrer en lui délivrant son passeport, notamment. « La vérité est comme l'huile que l'on veut noyer.

Elle finit toujours par triompher », a ensuite déclaré celui qui a quitté son pays il y a trois ans, sous la pression de la justice.

Il a toujours accusé l'ancien président, Joseph Kabila, d'avoir monté de toutes pièces plusieurs affaires contre lui pour l'empêcher de se présenter à la présidentielle.

Quel rôle va-t-il jouer ?

Des milliers de partisans se sont massés tôt ce lundi matin pour l'attendre le long de son trajet. Ce retour est un événement en RDC. Moïse Katumbi est celui dans l'opposition qui a le plus de députés à l'Assemblée. Quel rôle va-t-il jouer et comment va-t-il se positionner politiquement ?

Ce sont les grandes interrogations du moment, car s'il ne remet pas en cause l'élection de Félix Tshisekedi, le candidat qu'il a soutenu à la présidentielle, Martin Fayulu, dont il reste l'allié, continue de revendiquer sa victoire à cette élection. Martin Fayulu n'était d'ailleurs pas présent à l'aéroport ce matin même s'il s'est fait représenter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.